RDC : Ève Bazaiba fait part au conseil des résultats obtenus après les activités entreprises à la Cop 27
Dimanche 27 novembre 2022 - 19:37
COP 27
COP 27

Ève Bazaiba, vice-premier, ministre de l'environnement et développement durable a fait le rapport de la participation de la RDC à la conférence des parties à la convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique du 6 au 20 novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Égypte. 

D'après le compte rendu de la 78e réunion du conseil des ministres, elle a signalé que pour la RDC cette 27ème COP a été l'occasion de consolider son leadership africain et mondial sur les questions ayant trait à la lutte contre le changement climatique ainsi qu'elle a démontré la co-organisation avec la république arabe d'Égypte des travaux préparatoires de la Cop 27 à Yangambi du 5 au 7 septembre 2022 pour le segment scientifique et à Kinshasa du 3 au 5 octobre pour le segment ministériel.

"Avant de présenter quelques recommandations, la VPM, ministre de l'environnement et développement durable a présenté au conseil les résultats obtenus après les activités entreprises par la République Démocratique du Congo notamment une grande visibilité diplomatique et environnementale à l'international, la mise en place d'un groupe de travail RDC, États-Unis d'Amérique à travers une déclaration commune, la mise sur pied de l'alliance tripartite RDC, Brésil, Indonésie, la signature d'un partenariat avec Global Truiz pour accompagner les efforts du reboisement par le gouvernement de la République Démocratique du Congo", renseigne le document lu vendredi 25 novembre 2022 par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

La conférence de Charm el-Cheikh de 2022 sur les changements climatiques, dite COP27, est une conférence internationale de l'organisation des Nations Unies qui se déroulait à Charm el-Cheikh au bord de la mer Rouge en Égypte, pays organisateur. Sameh Choukri, ministre égyptien des affaires étrangères, en est le président. Elle a réuni les pays signataires de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Elle constitue également la 17e réunion des parties au Protocole de Kyoto (CMP 17) et la quatrième réunion des parties à l'Accord de Paris de 2015 (CMA 4).

La conférence s'est achevée le 20 novembre, avec trente-sept heures de retard par rapport à la clôture officielle, après de nombreuses difficultés pour établir un compromis sur la rédaction du compte rendu final.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une