RDC : les matériels de sécurité des policiers norvégiens arrivés à Kinshasa ont préalablement été déclarés auprès des autorités (ambassade)
Vendredi 30 septembre 2022 - 18:34
Service infographie ACTUALITE.CD
Service infographie ACTUALITE.CD

L'ambassade de Norvège à Kinshasa s'est exprimée sur le dossier relatif aux policiers norvégiens qui ont récemment foulé le sol congolais, et qui détenaient des armes à leur arrivée à l'aéroport international de Ndjili ce jeudi 29 septembre.

Contrairement à ce qui circule sur la toile, l'ambassade révèle qu'il s'agit de quatre policiers arrivés à Kinshasa pour préparer la visite, en RDC, d'un représentant de haut niveau de la Norvège, qui va participer, sur invitation du gouvernement, à la PRECOP 27 à Kinshasa. Bien plus, ajoute l’ambassade, leurs matériels de sécurité ont préalablement été déclarés auprès des autorités locales. 

« C'est dans le cadre de l'exercice de leur mission officielle de protection des autorités norvégiennes en dehors de leur pays que ces policiers sont venus en République Démocratique du Congo avec des matériels de sécurité préalablement déclarés auprès des autorités congolaises », rapporte ce vendredi 30 septembre l'ambassade dans un communiqué signé par Jon Age Øyslebo, ambassadeur de Norvège.

Et de poursuivre :

« L'ambassade de Norvège rassure qu'aucun policier norvégien n'a été arrêté, ni détenu par les autorités congolaises à l'aéroport de N'djili pour situation irrégulière. L'exercice de leur mission à Kinshasa se fait de manière régulière et en collaboration avec le gouvernement congolais ».

Depuis jeudi 29 septembre, ce dossier a suscité diverses réactions sur la toile précisément sur Twitter. Si pour certains congolais, l'arrivée de ces militaires norvégiens avec arme était liée à la menace de la sécurité intérieure, d'autres estiment que les autorités norvégiennes ne peuvent pas venir sur le sol congolais avec les armes d'autant plus que les autorités congolaises ne peuvent pas le faire dans leur pays.

Rappelons-le, pour préparer la conférence sur le climat de novembre en Egypte, les ministres de l'Environnement d'une cinquantaine de pays se retrouvent du 3 au 5 octobre 2022 à Kinshasa pour une "pré-COP27", qui est organisée en terre africaine afin de mettre les pays riches et pollueurs devant leurs responsabilités.

Il n'y aura pas de négociations à proprement parler ni d'annonces chiffrées à l'issue de cette réunion, une "pré-COP" étant une réunion informelle, précise pour l'AFP Tosi Mpanu Mpanu, négociateur de la RDC aux conférences climat des Nations unies.

Mais pendant deux jours, lundi et mardi au Palais du peuple, le siège du Parlement, les ministres et émissaires de haut rang vont multiplier contacts et discussions pour faire le point des avancées possibles et des blocages à craindre lors de la conférence "COP27" sur les changements climatiques prévue à Charm-el-Cheikh du 6 au 18 novembre.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une