RDC : en perspective d'accompagnement du processus électoral, la "Ligue des Électeurs" en atelier de formation des formateurs sur l'éducation civique électorale
Mardi 16 août 2022 - 18:01
1
Photo d'illustration

Le Conseiller juridique et administratif du Président de la République, Aimé Jules Murhula, a ouvert, ce mardi 16 août, l'atelier de formation des formateurs et formatrices du mouvement démocratique, organisé par la structure de la société civile "Ligue des Électeurs" (L.E), dans le cadre de la relance et du renforcement de leurs activités d'accompagnement du processus électoral, et pour la lutte contre le désintéressement de la population par rapport aux questions électorales.

Dans sa prise de parole, le représentant du Chef de l'Etat à ces assises, Aimé Jules Murhula, a signifié que l'accompagnement de la présidence pour l'organisation de cet atelier est l'un des signes qui prouve la volonté de Félix Tshisekedi d'organiser les élections dans le délai prévu.

"Nous avons prononcé le mot d'ouverture de cet atelier au nom de son excellence Monsieur le président de la République, c'est un signe de plus que le président voudrais que les élections s'organisent dans le délai et qu'elles soient transparentes et apaisées. Et dans notre mission en tant que conseiller dans le collège juridique nous soutenons le Président dans cette direction", a déclaré Aimé Jules Murhula.

Pour sa part, le président de la ligue des électeurs, Paul Nsapu a estimé qu'il y a nécessité d'impliquer la population dans le processus électoral dans l'optique d'obtenir la légitimation. 

"Je pense que la présidence devrait aider la population congolaise à s'assurer que les bonnes élections auront lieu. Dans ce que nous faisons, c'est l'organisation à la base qui est le souverain primaire et qui a droit à ce que son droit civile et politique soit de mise et partant son droit aux élections honnêtes, apaisées soit une réalité pour lui offrir la fête au sortir du processus électoral prévu en 2023. C'est le début des actions concrètes, la légitimation d'un processus électoral est avant tout sociale, même s'il y a des institutions habilitées dans la certification de toutes ses opérations par lequel le processus va passer, il faudrait que cela se fasse avec le contentement du souverain primaire pour éviter des contestations au moment où l'on va publier les résultats. Donc la véritable certification des résultats commence par la légitimation du processus par le souverain primaire ", a déclaré Paul Nsapu.

Notons que plusieurs formateurs participent à cet atelier. Au moins 50 animateurs et animatrices du mouvement démocratique en RDC prennent part à cet atelier de formation, qui s'articule au tour : - D'un module introductif sur l'historique des élections en RDC; - De trois panels spécifiques et stratégiques en relation avec les élections; - De huit modules de formation et ; - De deux séances des cas pratiques et sensibilisation relatives à la loi électorale du 29 juin 2022 et la révision du fichier électoral (RFE). 

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une