Émue par les réalisations de son pays en RDC, Xu Jinghu se réjouit de la coopération sino-congolaise
Jeudi 11 août 2022 - 21:02
Xu Jinghu
Xu Jinghu et Sama Lukonde/Ph. droits tiers

Brand content

La Représentante spéciale du Gouvernement de la République Populaire de Chine (RPC) pour les Affaires africaines a séjourné récemment à Kinshasa où elle a rencontré les autorités gouvernementales congolaises, notamment le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et le ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères Christophe Lutundula Apala et ce, après avoir posé un geste de haute valeur symbolique : le dépôt d’une gerbe de fleurs au Mémorial Lumumba. Elle devient ainsi la première personnalité étrangère à le faire après les festivités du 30 juin dernier marquées par l’inhumation dela dépouille de P- E. Lumumba, personnage africain pour lequel la Chine a toujours eu de l’admiration pour son engagement à voir le Congo jouir pleinement de son indépendance, garantir son unité et promouvoir son développement …

A   « Lumumba, héros national de la RDC et éminent homme d’Etat de l’Afrique. Il a consacré toute sa vie pour combattre contre le colonialisme, l’hégémonisme et la lutte pour l’indépendance et l’unité nationale. Son esprit reste éternel. M. Lumumba fut aussi l’un des fondateurs de l’amitié traditionnelle sino-congolaise qui est presqu’à jamais dans notre mémoire ». Ce sont là des mots couchés par Mme Xu Jinghu dans le livre d’or ouvert au Mémorial, autrefois dénommé Echangeur de Limete.

De Lumumba, elle va ajouter : « Il est un grand héros national de la RDC et un homme d’Etat éminent de toute l’Afrique. Tout a long de sa vie, il a lutté vaillamment pour l’indépendance, l’émancipation et l’unité nationale jusqu’à donner sa vie très jeune. Je pense que son esprit reste toujours vivant, reste toujours éternel et cet esprit guidera toujours les gens pour aller toujours de l’avant ».

De la coopération sino-congolaise dont 2022 est l’année du Cinquantenaire, coïncidence remarquable : c’est à une entreprise chinoise que le Gouvernement a confié les travaux de réaménagement et de modernisation du site du Mémoriel inauguré le 30 juin dernier, le jour même de l’organisation des funérailles.

A ce propos justement, Mme Xu Jinghu a affirmé avoir vu le long de la route « des réalisations palpables, tangibles de la coopération entre les deux pays », soulignant que « Grâce à l’engagement et à l’orientation de nos présidents, les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays se développent encore plus rapidement de manière simple et stable ».

Bien entendu, à Kinshasa, les réalisations auxquelles allusion est faite sont, pour la voirie urbaine, entre autres les boulevards Lumumba, Sendwe, Triomphal, 30 Juin et colonel Tshatshi, les avenues comme Libération, Démocratie, Tourisme et Chaussée L-D. Kabila. Pour la santé, les hôpitaux de l’Amitié sino-congolaise et Cinquantenaire. Pour la Culture, les Arts et les Sports, le Palais du Peuple, le stade des Martyrs et l’actuel complexe culturel en érection. Pour l’énergie, les centres de production d’eau de Binza Ozone et de Lemba Imbu et la station de conversion électrique de Mbudi.

A 90%, ce sont des réalisations du contrat sino-congolais pilotée par la SICOMINES, reconnue à juste titre fleuron de la coopération sino-congolaise.  ​D’ailleurs, cette coopération est si fructueuse que dans tous ses programmes d’implantation des infrastructuresd’utilité publique dans tous les coins et recoins du pays, les entreprises chinoises en règle avec les lois et réglementations congolaises opèrent en respectant les cahiers des charges, celles qui ne les sont pas sont invitées à soit à se mettre en règle, soit à fermer.

Sur ce point-là, en accord avec le Gouvernement chinois, l’ambassade de la République Populaire de Chine en RDC estcatégorique. « Nous allons toujours travailler ensemble pour faire progresser, fortifier cette coopération qui existe entre nos deux pays (…) Je vois de très belles perspectives de coopération entre nos deux pays, aussi bien dans le cadre culturel qu’économique et social, soit dans tous les domaines », a déclaré M. Xu Jinghu.

« NOUS SOMMES DE VRAIS AMIS »

Au sujet des relations diplomatiques au niveau précisément de l’Onu, elle a tenu au cours de son séjour à Kinshasa un discours clair par rapport à la position de son pays en tant que membre permanent du conseil de sécurité. « …lorsqu’il s’agit du dossier de la RDC, nous nous prononçons toujours en faveur de votre pays. Nous sommes de vrais amis », a-t-elle affirmé au sortir de l’audience que lui a accordée le ministre d’Etat Christophe Lutundula, avant d’ajouter : « Nous sommes deux pays en voie de développement et nous avons devant nous la même tâche, le même objectif, c’est de construire nos pays en un pays modernes et développés. Et tout, dans l’intérêt des peuples ».

Autre moment fort de son séjour : la rencontre, le 23 juillet 2022, avec le Premier ministre Sama Lukonde. « Je suis très honorée d’être reçue en audience par Monsieur le Premier Ministre, chef du gouvernement. Nous avons eu un entretien très amical, très riche en contenu et fructueux. Parce que la Chine et la RDC, nous sommes de bons amis, bons partenaires, et bons frères », a-t-elle dit, poursuivant sa réponse en ces termes : « Cette année marque le cinquantième anniversaire de la normalisation de nos relations diplomatiques. Et au cours de ces 50 ans, nous avons toujours travaillé ensemble. Sur le plan politique, nous nous sommes toujours prêté respect mutuel, compréhension mutuelle, et le soutien mutuel. Exemple, dans les enceintes internationales, la RDC soutient la Chine toujours sur les questions qui touchent aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de la Chine. Et nous, de notre part, aux Nations-Unies, au sein du Conseil de sécurité, nous plaidons toujours la cause, les intérêts de la RDC. Nous nous prononçons toujours en faveur de notre ami. Nous sommes toujours aux côtés de notre ami. Voilà, vraiment un soutien mutuel ».

Faut-il noter que la Chine est l’un des rares sinon le seul à s’être prononcée concrètement sur le programme phare du Gouvernement, le PDL-145. C’est une position encourageante pour la partie congolaise.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une