RDC-M23: le PPRD apporte son soutien "sans faille" aux FARDC engagées au front
Vendredi 1 juillet 2022 - 23:30
Illustration
Joseph Kabila, Autorité morale du PPRD

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) soutient les Forces armées de la RDC face à la dégradation de la situation sécuritaire notamment dans la partie Est du pays. Le parti de l'ancien chef d'Etat Joseph Kabila dit avoir une confiance totale en l'armée congolaise et en sa capacité de mettre hors d'état de nuire toutes les forces négatives présentes en RDC.

"Sur le plan sécuritaire, le Bureau Politique constate une dégradation de la situation sécuritaire dans notre pays et s'en dit fortement préoccupé. C'est ici l'occasion de présenter nos sincères condoléances et d'exprimer toute notre compassion à ceux de nos compatriotes victimes de cette crise. Il apporte son soutien sans faille aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo face aux forces négatives qui opèrent dans notre pays,particulièrement dans sa partie Est. Il fonde une confiance totale en la capacité de nos Forces Armées à vaincre ces forces négatives", a dit une déclaration du PPRD.

Le parti de l'opposition estime que la résurgence de l'insécurité en RDC est due aux  "certains choix hasardeux et à des options stratégiques inconséquentes du pouvoir actuel qui menacent l'intégrité du territoire national".

Il invite le Gouvernement congolais à considérer la question de la Défense Nationale comme une priorité des priorités et la prise en charge des.déplacés internes, victimes de cette crise, en y consacrant des moyens conséquents.

D'autre part,  le PPRD se présente comme  une alternative politique crédible face à la gestion actuelle du pays qui a montré ses limites sur tous les plans.

A l'appel des mouvements pro-démocratie, près de deux cents jeunes ont manifesté en mai dernier à Kinshasa contre le Rwanda accusé par les autorités d'apporter un "appui irréfutable" au M23 qui a repris les armes en début d'année, après avoir été militairement défait par l'armée et les Casques bleus en 2013.

Des manifestants portaient des banderoles où l'on pouvait lire notamment "tous les Congolais sont unis contre l'agression du Rwanda".

En vue d'obtenir davantage de soutien des pays voisins, Kinshasa a intégré en mars la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est (EAC) où la RDC a retrouvé notamment le Rwanda et l’Ouganda. Kinshasa accuse régulièrement ces deux pays de soutenir les groupes armés dans l'est.

L'Est de la RDC est déstabilisé depuis près de trois décennies par les activités illicites de plus d'une centaine de groupes armés locaux et étrangers, responsables d'exactions sur les civils.

Les chefs d’Etat de l'EAC ont décidé de mettre en place une force régionale en vue de combattre les groupes armés réfractaires au processus de paix qu'ils ont mis en place.

Auguy Mudiayi 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une