RDC : le coût de la vie reste élevé et alimenté par la hausse des prix des produits de première nécessité importés ( BCC)
Dimanche 26 juin 2022 - 20:14
Illustration
Photo d'illustration

Marie-France Malangu Kabedi Mbuyi, Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a lors de la réunion du conseil des ministres tenue vendredi 24 juin 2022 présenté l'évolution de la situation récente sur le marché des changes ainsi que des biens et services.

À cette occasion, la gouverneure de la Banque Centrale du Congo a fait l’économie de la situation du marché des changes, des biens et services. Elle a signalé que l’économie demeure globalement stable, en dépit des incertitudes qui pèsent sur les perspectives de l’économie mondiale, sur fond des effets négatifs de la guerre en Ukraine et de la pandémie. Toutefois, note-t-elle, le coût de la vie reste élevé et alimenté par la hausse des prix des produits de première nécessité importés.

"La croissance estimée à 6,1 pour 2022 est principalement portée par le dynamisme du secteur minier. La balance des biens a affiché, à fin mai, un excédent qui, rapporté au PIB, représente 7,1% en 2022 contre 1,4% à la période correspondante en 2021. En rythme hebdomadaire, le taux d’inflation, à la troisième semaine de mois de juin courant, s’est établi à 0,22%, soit en baisse de 0,02 point par rapport à la semaine précédente, portant le cumul annuel à 5,32%",a-t-elle fait savoir dans le compte rendu de la réunion tenue vendredi 24 juin 2022.

Et de poursuivre :

"Le marché des changes est resté stable, avec des faibles variations du taux de change justifiées par une appréciation de 0,01% sur le marché officiel et de 0,03% au parallèle. La Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a rassuré le Conseil de la poursuite de la coordination des actions au niveau de la politique budgétaire et de la politique monétaire ainsi que du maintien du pacte de stabilité".

La Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a rassuré le Conseil de la poursuite de la coordination des actions au niveau de la politique budgétaire et de la politique monétaire ainsi que du maintien du pacte de stabilité.

Pour rappel, au regard de la situation économique internationale marquée par la guerre en Ukraine et la crise de la Covid-19, le Gouvernement de la République a mis sur pied des mesures économiques urgentes afin de permettre au pays de résister à la pression et d'arrêter la spéculation des prix sur les marchés. Parmi les mesures suggérées par la BCC, il y a entre autres la réhabilitation de certaines routes de desserte agricole pour faciliter l’acheminement des produits agricoles de l’arrière-RDC vers les centres de consommation.

Clément Muamba 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une