Audit de la structure des prix des produits pétroliers : le gouvernement recommande la poursuite des travaux en vue notamment d’une meilleure maîtrise des coûts
Dimanche 26 juin 2022 - 13:01
1
Photo d'illustration

Le conseil des ministres du vendredi 24 juin a pris acte du rapport relatif à l'audit des produits pétroliers. Ce, après sa présentation par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim de l'économie nationale.

À l'en croire, les termes de références y relatifs ont déjà reçu l’approbation requise et le processus de recrutement et de contractualisation des consultants/cabinets devant réaliser cette mission d’audit tend vers sa fin.

" Le Ministre de l’Economie Nationale a.i. a rassuré que la finalisation de ce processus en cours est une condition essentielle de la maîtrise de l’approvisionnement du pays en ces produits stratégiques et des prix pratiqués aux consommateurs dans le contexte de la crise ukrainienne. Il a par ailleurs attiré l’attention du Gouvernement sur l’accroissement de l’écart du prix pratiqué à la pompe et la vérité des prix, un écart dû à l’envolée continue du coût du pétrole au niveau international. Le Gouvernement a recommandé la poursuite des travaux en vue d’une meilleure maîtrise des coûts et de la subvention accordée au secteur pétrolier au bénéfice de la population ", renseigne le compte rendu de la réunion.

Cette recommandation est du Chef de l'État Félix Tshisekedi lors de la 53e réunion du conseil des ministres.

" Le contexte de crise russo-ukrainienne oblige davantage le gouvernement à poursuivre, sans relâche, la mise en œuvre des réformes en cours pour améliorer la gestion des finances publiques, le climat des affaires et la gouvernance, accélérer le processus de diversification de l'économie nationale notamment par le renforcement de l'investissement dans l'agriculture et le développement de l'agro industrie consolidant ainsi la croissance économique et la stabilité macroéconomique. À ce titre, il a chargé le ministre ayant l'économie nationale et les hydrocarbures dans leurs attributions d'organiser dans un bref délai sous la supervision du premier ministre l'audit de la structure des prix des produits pétroliers et de lui en faire rapport ”, soulignait le compte rendu de cette réunion.

La RDC n'échappe pas aux conséquences de la crise russo-ukrainienne. Cette crise a causé la hausse du prix des produits pétroliers à l'international et celà a augmenté en interne l'enveloppe du gouvernement à payer aux pétroliers au titre des manques à gagner. Le pays est également à la recherche des solutions afin de renforcer la production locale en vue de réduire cette indépendance d'acheter tout à l'étranger.

Clément Muamba 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une