Breaking news

RDC: pour Patrick Muyaya, c'est au Président Félix Tshisekedi et son homologue Yoweri Museveni de décider de la fin des opérations conjointes FARDC-UPDF
Jeudi 19 mai 2022 - 23:33
Illustration
Photo d'illustration

L'avenir des opérations conjointes entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les Forces de Défense du Peuple Ougandais (UPDF) dépendra de la décision du Président Félix Tshisekedi et de son homologue Yoweri Kaguta Museveni.

Cette mise au point est du porte-parole du gouvernement de la République Démocratique du Congo Patrick Muyaya à la suite d'un tweet du fils de Yoweri Museveni, le lieutenant-général Muhoozi Kainerugaba commandant des forces terrestres des Forces de défense du peuple ougandais (UPDF) annonçant dans deux semaines la fin des opérations conjointes entre les deux armées de la région.

À en croire la bouche autorisée du gouvernement Sama Lukonde, cette coalition a été mise en place pour combattre l'ennemi commun les ADF comme c'est le cas partout où il faut combattre le terrorisme. 

Il estime que pour arriver à une telle décision, il y a d'abord une séance de travail entre les deux États major afin de procéder à l'évaluation des opérations.

"Je crois que vous voulez parler du tweet qui a été fait par le chef de l'armée, le fils du président Museveni, il a fait deux tweets, dans un premier tweet il a dit effectivement qu'il y avait les opérations suivant le calendrier et l'accord qui a été convenu devrait durer 6 mois, il restait deux semaines et que dans cet ordre là il pensait que des opérations pouvaient se terminer mais lui même est revenu pour dire que les opérations se termineront lorsque les deux chefs d'État décideront parceque en réalité il y a eu des raisons dont on a déjà longuement parlé ici qui ont motivé les opérations militaires entre l'armée nationale la nôtre et l'armée Ougandaise dictée par une menace commune celle des ADF qu'on devait combattre comme on combat le terrorisme partout de manière conjointe et en synergie" a expliqué Patrick Muyaya lors d'un Briefing conjoint mardi 17 mai 2022 avec le gouverneur militaire de l'Ituri, le Lieutenant Général Johnny Luboya Nkashama.

Et de poursuivre :

"Au bout de 6 mois, il y a eu certes des avancées mais avant qu'on ne décide de mettre fin à ce qui avait été convenu je crois qu'il y a des réunions des États major qui permettent d'évaluer la situation et le degré d'évolution par rapport aux objectifs initiaux et en ce moment là on va estimer les militaires vont dire là nous pouvons nous arrêter parce qu'il y tant du côté Ougandais que du côté congolais les points focaux, ils vont faire rapport aux commandants suprême de deux États qui pourront se dire bon écoutez là, nous pensons que nos armées peuvent s'arrêter là où nous pouvons décider que nos armées continuent. Donc pour l'instant, il est prématuré de dire si les choses se feront de cette manière là parce qu'il y a à mon avis le processus qui veut que les États major se réunissent, qui veut que les États major fassent rapport aux commandants suprême et ceux là à leur niveau décident parce que c'est finalement eux qui décident de l'engagement de l'armée, exactement comme il a dit dans son deuxième tweet"

L'Ouganda avait annoncé le retrait de ses troupes de la République démocratique du Congo dans deux semaines.

"L'opération Shujaa cessera officiellement dans environ 2 semaines selon notre accord initial", a tweeté le commandant des forces terrestres ougandaises Muhoozi Kainerugaba, en utilisant le nom de code Shujaa qui signifie "héros" en swahili. Précisant que "Cela devait durer 6 mois. À moins que je reçoive d'autres instructions de notre commandant en chef ou CDF (chef des forces de défense), je retirerai toutes nos troupes de la RDC dans 2 semaines".

Quelques mois après la mise en place de l'état de siège, le gouvernement du président Yoweri Museveni en accord avec Félix Tshisekedi avait envoyé des centaines de soldats dans l'est du Congo pour rejoindre les FARDC contre les bases des Forces démocratiques alliées (ADF) actives en RDC mais aussi en Ouganda.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une