RDC : le programme DDRCS toujours pas effectif, un rapport sur les besoins logistiques sera tout de même remis à Sama Lukonde cette semaine
Mercredi 27 octobre 2021 - 08:44
Photo d'illustration
Les FARDC présentent des armées et munitions récupérées au cours de l'état de siège à Masudi

Attendu depuis plus d’une année, le programme de désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (P-DDRCS) n’est toujours pas effectif sur le terrain même si ses animateurs ont été nommés par le Chef de l’Etat. Tommy Tambwe, le coordonnateur controversé » en raison de son passé rebelle, a tout de même effectué une visite dans l’est du pays pour notamment s’entretenir avec les autorités et les leaders communautaires. Au cours d’un briefing à la presse le week-end dernier, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya a expliqué qu’un état des besoins logistiques sera remis cette semaine au Premier ministre, Sama Lukonde.

« Je crois qu'il y a eu la première réunion du comité de pilotage qui a siégé il y a deux ou trois semaines autour du Chef de l'État et les 11 ministres sectoriels concernés. La semaine qui s'est achevée, le coordonnateur Tommy Tambwe et son équipe s'étaient rendus dans les provinces sous état de siège pour une première visite, il est revenu avec des propositions, je crois que cette semaine il va faire rapport au Premier Ministre parce qu’il y a des besoins logistiques qui doivent suivre », a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Pour M. Muyaya, « le travail a déjà commencé mais maintenant ils sont à l'étape de préparation de désignation des coordonnateurs provinciaux, la mise en place des équipes sur terrain pour commencer le travail effectif ».

En attendant, plusieurs ex-combattants qui s’étaient rendus à l’armée dans la province du Nord-Kivu retournent en brousse faute de prise en charge. En Ituri, plus de 1500 miliciens qui étaient sensibilisés à quitter le maquis en 2020 et qui avaient même signé un acte d’engagement pour la paix sont retournés en brousse faute d’un mécanisme DDR. Il faudra recommencer tout le processus à zéro, alors que les violences s’accentuent dans cette partie du pays en dépit de l’état de siège en vigueur depuis le 6 mai dernier.

Contexte

Le P-DDRCS a pour objectif de promouvoir la stabilité par la réintégration des ex combattants dans la vie civile au sein des communautés et non pas au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, dans une logique de rétablissement de la cohésion sociale grâce au développement économique durable et au soutien de leurs moyens de subsistance, conformément aux plans de développement local et au processus de planification participative.

Né de la fusion du Programme national de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion en République Démocratique du Congo (PN-DDR) et du Programme de Stabilisation et Reconstruction des Zones sortant des Conflits Armés (STAREC), le P-DDRCS s'inscrit dans une stratégie globale de stabilisation et de prévention des conflits en priorisant le renforcement du développement économique et social ainsi que la sécurité à long terme mais également s'articule sur la stratégie conjointe de retrait progressif de la MONUSCO et s'inscrit en cohérence avec les initiatives de stabilisation et de développement réalisées notamment en application de l'Accord cadre d'Addis Abeba, ainsi que celle de la stratégie nationale des préventions des conflits, de stabilisation et de renforcement de la résilience des Communautés.

Le P-DDRCS est doté des fonds émargeant au Budget de l'Etat ainsi que de tous dons et financements des partenaires et organismes intéressés à sa mission. Il comprend dans sa structure, le comité de pilotage ; la coordination nationale ; le comité technique ; des coordinations provinciales et des antennes territoriales.

Clément Muamba

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une