Ituri : l’armée rapporte plusieurs morts dans les rangs des miliciens CODECO après l’attaque de ses positions mardi à Djugu
Mercredi 27 octobre 2021 - 15:21
Les militaires congolais lors d'un training au combat de jungle à Beni
Les militaires congolais lors d'un training au combat de jungle à Beni

Des combats ont opposé les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) aux miliciens CODECO mardi 26 octobre dans la localité de Penyi, située dans le secteur des Walendu Tatsi (territoire de Djugu) en Ituri. C’est à la suite d’une attaque des miliciens contre des positions de l’armée. Cette dernière parle d’au moins 11 miliciens.

Au moins sept autres assaillants ont été blessés et trois armes AK 47 récupérées, selon le porte-parole militaire en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo qui ne donne pas cependant le bilan du côté des forces loyalistes.

« Nous disons encore à ce groupe armé qui s’entête, que le pire arrive et aujourd’hui nous l’avons encore montré. Ils sont en train d’utiliser les enfants, les femmes, les vieillards, nous savons leur jeu et nous n’allons pas céder. Ils seront poursuivis, traqués définitivement », a précisé le porte-parole.

La milice CODECO a intensifié ces derniers jours des attaques dans plusieurs entités du territoire de Djugu, avec notamment l’incendie des maisons dans les villages Sala et Nyanda, dans le groupement Malabo.

Freddy Upar, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une