Breaking news

RDC : pour François Nzekuye, la désignation des membres de la CENI démontre que l'union sacrée veut éloigner " les espoirs de tout un peuple d'avoir des élections crédibles et démocratiques en 2023"
Samedi 23 octobre 2021 - 21:31
Illustration
Photo d'illustration

Le porte-parole du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), François Nzekuye, dénonce l'ordonnance de Félix Tshisekedi nommant les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), car selon cette action, est " Installation de la dictature".

" Tout ceci montre que l'union sacrée veut une CENI taillée sur mesure et éloigne les espoirs de tout un peuple d'avoir des élections crédibles et démocratiques en 2023. L'installation de la dictature prend forme. Étienne Tshisekedi doit se retourner dans sa tombe en voyant ce que font les héritiers de son combat démocratique qui deviennent plus dictateurs que le Maréchal Mobutu, qu'il a combattu. Le peuple doit s'opposer à cette nouvelle dictature en usant de toutes les voies constitutionnelles pour barrer la route à l'exercice du pouvoir en violation de notre Constitution ", a déclaré à ACTUALITE.CD, le député national François Nzekuye.

Par ailleurs, Nzekuye affirme que le président Tshisekedi a cautionné la violation de la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI en nommant notamment 3 personnes issues d’une même province.

" Le Président de la République,  en signant l'ordonnance de nomination des membres de la CENI,  s'est non seulement contredit car se trouvant dans la même condition qu'à l'époque de la désignation de Malonda, mais surtout, cautionne la violation de la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI, en nommant 3 personnes issues de la même province, continue le débauchage en nommant le membre d'un groupe parlementaire contre la volonté du groupe ", a t-il ajouté.

C'est depuis ce vendredi 22 octobre dans la soirée que Félix a annoncé la confirmation de l'enterinnement des membres de la CENI faite par l'Assemblée nationale et ce, malgré l'opposition des églises catholique et protestante. Les postes reversés à l'opposition ne sont pas encore occupés. L'opposition dénonce la manière dont le processus s'est déroulé. Elle parle notamment de l'irrégularité dans le seul but de mettre en place une CENI sous commande du pouvoir en place. Ensemble pour la République de Moïse Katumbi a aussi dénoncé le processus.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une