Mardi 22 juin 2021 - 09:22

Breaking news

RDC-Nyiragongo: selon une analyse comparative citée par OCHA, le paiement des frais de loyer serait moins coûteux que l’installation de sites pour les sinistrés
Les déplacés du Nyiragongo. Ph. ACTUALITE.CD

Selon une analyse comparative des options d’intervention pour l’appui au logement des sinistrés effectuée par le Cluster Abris et citée par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) le paiement des frais de loyer serait moins coûteux que l’installation de sites pour les sinistrés, tel qu’envisagé par les autorités. 

« Cela permettrait également un accès à des logements sûrs et adéquats tout en stimulant l’économie locale », dit la note. 

Pour le contexte, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu avait sollicité la réquisition de deux terrains situés à Kanyaruchinya, au nord de Goma, afin d’accueillir temporairement les populations sinistrées du Nyiragongo. La validité de cette réquisition sollicitée s’étale sur une période de trois mois renouvelables. Une lettre a été envoyée depuis le 10 juin à l’administrateur du Nyiragongo à cet effet.

A l’heure actuelle, les équipes de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) ont identifié 4 000 ménages sinistrés qui vivent dans 13 centres collectifs, dont 11 écoles et 2 églises, dans la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo. 

Par ailleurs, les cours ayant repris depuis le 14 juin, les ménages qui vivent dans ces écoles sont contraints de libérer les salles de classe pendant la journée. Aussi, le Groupe de travail protection de l’enfance (GTPE) et le Cluster Education ont recommandé d’éviter l’utilisation des écoles comme des abris, dans la mesure du possible.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une