Mardi 22 juin 2021 - 15:24

Breaking news

RDC : Bahati Lukwebo encourage ses collègues à accentuer le contrôle parlementaire “pour que le Sénat ne soit pas qualifié d’une institution budgétivore”
Modeste Bahati Lukwebo, Président du Sénat/Ph. ACTUALITE.CD

Le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, a apporté son soutien à l'initiative de son collègue, Célestin Vunabandi, d'auditionner les ministres sectoriels et chefs des services publics sur les différentes recommandations de la chambre haute du Parlement lors de l'examen des précédents exercices budgétaires (2020 et 2021) en vue d'accroître les recettes. 

M. Lukwebo estime qu'il est temps pour les sénateurs de s'illustrer également dans le contrôle parlementaire en vue d'apporter leur contribution dans l'accroissement du budget.

" Je dois également insister sur le fait que dans ma vision, j'ai une vision managériale, nous devons produire, c'est vrai que nous avons beaucoup produit sur l'aspect législatif durant la session de mars mais du côté contrôle on a rien fait. Nous devons aussi démontrer que le Sénat contribue à la mobilisation des recettes de l'État, et nous devons le faire, d'où la proposition du collègue Vunabandi Célestin est la bienvenue. Je souhaite qu'effectivement cette commission spéciale se mette au travail, qu'elle fouine partout pour que nous puissions à la fin dire voilà l'apport du Sénat est d'autant pour qu'on ne dise pas que nous sommes une institution budgétivore tout simplement ", a dit Modeste Bahati Lukwebo, à la suite de la motion incidentielle de Célestin Vunabandi lors de la plénière du lundi 21 juin.

Le Président du Sénat précise que cette commission spéciale sera composée des membres de la commission économique financière et bonne gouvernance, élargie à d'autres sénateurs. Des contrôles doivent précéder les auditions des membres du gouvernement et des établissements publics concernés. 

" Il est question ici de mener des enquêtes sérieuses et donc il faut que la commission que nous allons appeler commission spéciale composée de l'ECOFIN et d'autres membres que cette commission se mette au travail avant que les ministres ne viennent ici parce que s'ils viennent, ils vont nous promettre et puis finalement on va retomber dans la même situation qu'avant, d'où il faut que nos collègues puissent mener des enquêtes approfondies comme ça au vue de ce qu'ils vont nous apporter en plénière, nous pourrions en ce moment là inviter les ministres étant entendu que nous serons déjà en session de septembre et nous serons beaucoup plus à l'aise de pouvoir les entendre ", a ajouté Modeste Bahati Lukwebo.

Cette initiative de Célestin Vunabandi a été soutenue et enrichie par la majorité de sénateurs qui l’ont jugé capitale car l'accroissement des recettes est le souhait de tout le monde et ne concerne pas seulement la commission économique financière et bonne gouvernance. Sa formalisation sera faite dans les prochains jours par le bureau de la chambre haute du parlement.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une