Breaking news

Ministères de l'ESU et du Numérique : Muhindo Nzangi et Eberande Kolongele se disputent les bureaux 
Lundi 14 juin 2021 - 13:07
Les locaux qui divisent les deux ministères

Un climat de tension règne ce lundi 14 juin entre les agents des cabinets des Ministères de l'Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) et ceux du Numérique. Partageant les mêmes locaux situés sur les numéros 6 et 8 du boulevard Tshatshi dans la commune de la Gombe, les services du Ministère du Numérique, selon les témoignages, ont procédé nuitamment à la fermeture des bureaux du ministre de l'ESU, qui se trouve en déplacement à Goma dans la suite de la délégation du Chef de l'Etat Félix Tshisekedi.

Les membres du cabinet du ministre de l'ESU n’ont pas accès aux bureaux. Ils accusent le cabinet du ministère du Numérique, nouvellement créé, de vouloir usurper leurs installations laissées par l'ancien ministre de l'ESU Thomas Luhaka. 

"C'est une situation confuse d'autant plus que le Premier ministre avait clairement demandé au nouveau Ministère du numérique d'évacuer le lieu. Cet événement n'est pas sans précédent, car vendredi dernier, le ministère du numérique avait décidé de jeter par terre les documents administratifs importants de l'Enseignement Supérieur et Universitaire. Depuis l'installation du cabinet Muhindo Nzangi, certains conseillers et membres de ce ministère travaillent sous l'arbre et d'autres dans le bus du ministère à cause du personnel du Numérique qui a raflé les bureaux de l'ESU. C'est inadmissible", déplore Stanis Bongongo, membre de la délégation syndicale de l'ESU.

Au Ministère du Numérique, le cabinet d’Eberande Kolongele évoque l'arrêté de l'ancien ministre des ITPR Willy Ngoopos du 22 avril 2021 “portant affectation des locaux des immeubles du domaine public de l'Etat… de l'immeuble et les annexes publics au n° 6 et 8 du boulevard Tshatshi dans la commune de la Gombe pour servir de bureau au cabinet du Ministère du Numérique".

Les locaux disputés sont constitués d’un vieux bâtiment du ministère de l’intérieur. Il a été laissé libre à la suite de la délocalisation de ce ministère à l’immeuble de la territoriale. Étant ancien ministre des ITPR, gestionnaire des bâtiments publics, Thomas Luhaka Losendjola nommé à l’ESU en 2019 a profité de la connaissance du dossier pour occuper également ce bâtiment concomitamment avec les locaux lui réservés à l’immeuble Kasaï. A son départ en 2021, il laisse la situation comme tel à Muhindo Nzangi Butondo. Ce dernier se voit buter à ce conflit avec la création du ministère du numérique qui a besoin des locaux.

Un terrain d'entente devrait vite être trouvé pour partager les membres des cabinets de ces deux Ministères.

Jordan MAYENIKINI

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une