Vendredi 11 juin 2021 - 13:22

Breaking news

Littérature : à Lubumbashi, Pie Tshibanda annonce que son retour au pays vise notamment à préparer la relève des jeunes dans l’écriture
Illustration. Pie Tshibanda au Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa/Ph. ACTUALITE.CD

Pie Tshibanda wa Mwela Bujitu, écrivain congolais reconnu dans la poésie, romancier et dramaturge, séjourne en RDC depuis quelques jours. Il fait son retour au pays 27 ans après l’avoir quitté pour la Belgique où il vivait depuis. Après quelques jours passés à Kinshasa, Pie Tshibanda est arrivé mardi 8 juin à Lubumbashi où il a animé des ateliers de formation en écriture à la Wallonie Bruxelles et à la halle de l'étoile.

Il justifie sa présence en RDC par le souci de préparer la relève dans l’écriture. Il en profite également pour faire la promotion de ses quatre (4) derniers ouvrages de psychologie adaptés au programme scolaire pour la RDC.

« Ça fait 27 ans que je suis parti. La raison principale de mon retour, c'est parce que j'estime qu'il est temps de passer la main. Comme dans une course de relais, je voudrais passer le bâton aux jeunes. J'ai écrit 4 livres de psychologie adaptés au programme scolaire : 3eme, 4eme, 5eme et 6eme, je viens un peu faire la promotion de ces livres-là. J’ai animé des ateliers d'écriture pour apprendre aux jeunes à écrire. Comme ça, quand nous on va passer, les jeunes vont pouvoir écrire aussi (...). On a des racines », a-t-il fait savoir ce jeudi 10 juin au centre Wallonie Bruxelles.

Il propose également une sensibilisation à travers des rencontres littéraires dans des médias congolais.

« La méthode que je propose est qu'au niveau des journalistes que vous êtes, vous devez avoir des rubriques littéraires déjà dans la presse écrite et à la télévision. Vous devez avoir des émissions de lecture, des émissions de critique littéraire. En ce moment-là, les jeunes vont découvrir la lecture, ils vont aimer, parce que vous avez des gens qui regardent des livres de loin. Mais si vous avez une émission où vous appelez quelqu'un qui vient raconter juste le livre qu'il a lu … il peut raconter de manière à ne pas terminer l'histoire, en ce moment-là, c'est le journaliste qui dira, vous pouvez trouver ce livre dans telle librairie... C'est comme ça qu'on incite les gens petit à petit à lire », a ajouté Pie Tshibanda.

Et de renchérir :

« Je n'ai pas prévu un spectacle parce que nous sommes dans la période de la pandémie. La pandémie, il faut la prendre au sérieux. Normalement, moi quand je joue en Belgique, c'est jusqu'à 500, 600 personnes, 800... Vous avez déjà vu dans mes DVD, j'ai déjà eu 1500 personnes dans la salle, alors que maintenant, avec la pandémie, même en Europe, on a dit on va recommencer petit à petit avec 50 personnes d'abord. Et quand tout le monde sera vacciné, on va alors rouvrir les salles. Nous sommes dans une période morte où on ne peut pas organiser de grands spectacles pour respecter la distanciation sociale ».

Ce vendredi, Pie Tshibanda échange avec les psychologues de Lubumbashi à la halle de l'étoile.

José Mukendi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une