Trouble à l’occasion de la fin du ramadan à Kinshasa: un policier tué et certains autres blessés
ACTUALITE.CD

Un policier a été tué et d’autres blessés ce jeudi au cours des troubles opposant des musulmans à Kinshasa, selon les sources policières. A l’occasion de la fête marquant la rupture du jeûne du mois de ramadan, les deux ailes de la Communauté islamique du Congo (COMICO) se sont retrouvées au Stade des martyrs. 

Abdallah Mangala a été empêché de conduire la prière par les fidèles proches de Cheikh Dibondo. Les deux hommes se disputent le titre « Imam représentant légal ». 

Les échanges et la tentative de rapprochement organisés la veille par le gouverneur Gentiny Ngobila n’ont pas permis d’apaiser les esprits. La police avait anticipé la manifestation se massant aux abords du lieu désigné pour la prière, mais elle a été débordée. Les gaz lacrymogènes largués n’ont pas suffi. 

Les troubles se sont poursuivis même loin du stade des martyrs causant d’autres dégâts matériels.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une