Mercredi 14 avril 2021 - 08:31

Breaking news

RDC : arrestation de l’auteur présumé du détournement des fonds destinés aux sinistrés de Minembwe
Les habitants de Minembwe/Ph ACTUALITE.CD

En fuite depuis 2019, une femme soupçonnée de détournement des fonds pour l'assistance des sinistrés de Minembwe a été arrêtée. L'affaire qui avait défrayé la chronique il y a deux ans vient de faire un rebondissement. Le parquet près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe a procédé à l'arrestation de Madame Youyou Makinda, l'auteur présumé de détournement des fonds alloués au Ministère de la solidarité et action humanitaire, destinés à l'assistance humanitaire d'urgence des sinistrés de Minembwe dans le Sud-Kivu.

Cette dame avait pris la fuite en 2019, avant de revenir pour vendre une parcelle qu'elle aurait acquise grâce aux fonds détournés.

« On avait arrêté l'un de mes clients qui a été conseiller du Ministre [de l'action humanitaire et solidarité nationale] il y a de cela une année passée pour détournement. Il plaçait l’argent dans un bureau de change parce qu'au ministère, il n'y avait pas de coffre-fort. Le comptable allait verser l'argent et chaque fois qu'il y avait besoin, il partait récupérer auprès du Monsieur du bureau de change. Curieusement un bon matin, ils arrivent au bureau de change, ce dernier a été dévalisé. C'était la caissière et le vigile qui ont pris l'argent et ils sont partis. Ils ont disparu. D'après les échos, ils sont allés aux États-Unis. La fille a publié sur facebook que l'argent qu'elle a pris, c’était l'argent de l'Etat. Néanmoins on avait arrêté mon client, le comptable et le monsieur du bureau de change. Ils ont fait la prison. On les a condamnés au premier degré pour vol, et mon client pour complicité de détournement. Et puis on est allé en appel, question de chercher un acquittement et ils ont été acquittés. Présentement on a mis la main sur la dame qui avait pris l'argent, la caissière. Elle est revenue pour vendre l'une des parcelles qu'elle avait acquise avec l'argent du vol. On nous a signalé qu'elle était là, on a mis la main sur la dame », a expliqué à ACTUALITE.CD Me Christian Beya, un des avocats présents dans le dossier.

En 2019, le Gouvernement avait décaissé la somme de 500 000 dollars pour venir en aide aux habitants de Minembwe, victimes des affrontements armés. La disparition de cette somme avait éveillé des soupçons à l'encontre du Ministre de la Solidarité et Actions humanitaires, Bernard Biando Sango. Mais la police avait finalement mis la main sur le Conseiller financier.

Lire ici : RDC: Le ministre de la solidarité et action humanitaire entre les mains de l'ANR

Blaise BAÏSE

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une