RDC : tirs à Beni, activités de nouveau paralysées, la grogne contre la Monusco se poursuit
Ville de Beni

Les activités socio-économiques sont quasiment paralysées en ville de Beni (Nord-Kivu). Les écoles ne fonctionnent pas ce jeudi, les portes des boutiques restent fermées, notamment sur les boulevards Ruwenzori et Nyamwisi, au centre commercial de Matonge, dans la commune de Mulekera. Des barricades sont visibles dans plusieurs rues et avenues de la ville.

Pas de taxi moto. Des tirs sont entendus dans la commune de Ruwenzori, plus précisément sur le boulevard Ruwenzori, dans la cellule Mupanda où les forces de l'ordre répriment une manifestation des jeunes qui tentent de se rendre à la base de la Monusco, située au quartier Boikene.

Les tirs qui ont débuté depuis 6 heures locales se faisaient entendre jusqu’à 9H00 locales. Plusieurs habitants préfèrent rester à la maison.

C'est la suite des manifestations débutées lundi dernier pour exiger le départ de la Monusco accusée de passivité face aux massacres des civils par les combattants ADF. Mercredi dans la soirée, des coups de feu ont été entendus dans la ville de Beni. Les forces de l'ordre empêchaient des jeunes de s'apprendre à un convoi des véhicules de la Monusco en provenance de la cité frontalière de Kasindi. Ces mêmes véhicules de la Monusco ont attiré l'attention des habitants de Kasindi la journée du mercredi dernier. La population qui ne voulait pas que ces engins roulants se rendent à Beni a manifesté. La police et l'armée ont réprimé violemment cette manifestation.

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une