Jeudi 25 février 2021 - 07:12

Breaking news

Attaque de Kibumba: Francois Beya rencontre les diplomates en poste à Kinshasa 
ACTUALITE.CD

L’attaque de Kibumba a affecté la communauté diplomatique en poste à Kinshasa. Outre les messages de solidarité et des appels à des enquêtes sérieuses, les ambassadeurs veulent comprendre ce qui s’est réellement passé. Qui sont les auteurs? Comment la sécurité de Luca Attanasio était organisée et prise en charge. 

De son côté, Kinshasa veut rassurer. A part l’émissaire envoyé à Rome, les délégués dépêchés à Goma, plusieurs réunions se sont succédées. Les autorités congolaises tiennent à rassurer les chefs des représentations diplomatiques. C’est dans ce cadre que François Beya Wa Kasonga, conseiller spécial du chef de l'État en matière de sécurité, a rencontré jeudi quelques diplomates. D’après les informations de ACTUALITE.CD, il a redit la volonté de son pays de faire tout ce qui est possible pour que toute la lumière soit faite sur l’incident de Kibumba.  

Il s’est également appesanti sur les principales décisions fortes prises mardi à l’issue de la réunion du Conseil de sécurité spéciale relative à l'assassinat de l'ambassadeur italien Luca Attanasio. 

Il a expliqué pourquoi les ambassadeurs et autres responsables des représentations ne peuvent plus quitter Kinshasa pour l'intérieur du pays sans en informer le chef de la diplomatie congolaise et les services compétents. 

François Beya Wa Kasonga a également fait le point de la réunion de travail entre les responsables sécuritaires de la RDC et du Rwanda à Kigali les 13 et 14 février.

« Reçus ce midi par le Conseiller spécial du Chef de l’Etat François Beya, nous avons pu partager avec lui nos préoccupations sur la situation sécuritaire dans l’est du Congo et le renforcement de la synergie de nos actions pour le rétablissement d’une paix durable », a commenté Jean-Marc Chataigner, Ambassadeur de l'Union Européenne en République Démocratique du Congo (RDC). 

« Nous devons travailler ensemble pour soutenir les efforts du gouvernement pour mettre fin à la violence et aux meurtres brutaux dans l'est de la RDC. Les Congolais ont trop souffert, cela doit cesser », a ajouté Mike Hammer, ambassadeur américain en RDC.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une