Vendredi 20 novembre 2020 - 18:01

Breaking news

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
Caricature : pour sortir de la crise, faut-il une ingérence éclairée ?
Caricature par Kash/ACTUALITE.CD

Deux avions de l’unité aérienne nationale des Forces armées angolaises (FAA) ont survolé ce vendredi 20 novembre 2020 Kinshasa dans le cadre du « meeting aérien » annoncé la veille par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Les avions ont atterri peu avant midi à l’aéroport de N’djili et se sont posés au tarmac de la base aérienne des FARDC après avoir survolé quelques communes dont N’djili, Kimbanseke et Masina. La cérémonie d’accueil de ces engins a été honorée par des officiels congolais dont le conseiller spécial en matière de sécurité du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Au Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, l’on aperçoit cet acte comme une ingérence étrangère alors que la coalition au pouvoir traverse une crise depuis plusieurs semaines.

Ce vendredi matin, Kikaya Bin Karubi, conseil diplomatique de Joseph Kabila dénonce une « politique des muscles ».

« La politique des muscles, le propre des paranoïaques. Cela fait neuf ans que des avions de chasse bombardent la Syrie. Bashar Al Assad! est toujours au pouvoir, le pays est totalement détruit, les syriens dispersés à travers le monde. Delenda Carthago? Pour quel objectif », a-t-il indiqué.

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une