Jeudi 19 novembre 2020 - 16:25

Breaking news

RDC : selon l’IGF, plus de 90% des marchés publics passés font l’objet de corruption
PH. Droits tiers

L’Inspection générale des finances (IGF) a dénoncé, mercredi 18 novembre, lors d’une conférence de presse, le niveau très élevé de fraude et de corruption, qui a élu domicile au pays. Jules Alingete, Inspecteur général des finances en RDC note que plus de 90% des marchés publics passés font l’objet de corruption.

« Ce que vous devez comprendre les congolaises et les congolais est que le niveau de fraude et de corruption est extrêmement élevé. Je peux même vous dire que de mon point de vue 98% des marchés publics passés dans notre pays font l'objet de corruption. La corruption a atteint un niveau extrêmement élevé et vous comprenez que la lutte contre la fraude et la corruption ne sera pas facile. Chaque jour nous vivons ça dans notre corps et âme », a dit l’Inspecteur Général des finances, Jules Alingete.

L’IGF dit se réjouir également du soutien du président de la République sans lequel elle aurait sans doute déjà abandonné la mission.

« Nous sommes toujours en danger vis-à-vis des prédateurs de nos finances publiques. Mais heureusement pour l'IGF, nous bénéficions d'un grand appui du chef de l'Etat. N'eût été cet appui, l'IGF aurait déjà jeté l'éponge parce que la bande constituée de fossoyeurs n'est pas facile à combattre. Nous savons qu'elle ne va pas désarmer facilement parce que la fraude et la corruption sont devenues une seconde nature pour beaucoup de nos compatriotes ».

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une