RDC : les structures de soutien à Kamerhe demandent au Premier président de la Cour de Cassation de « briser les chaînes des calculs politiques»
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

Quelques associations des jeunes, soutenant Vital Kamerhe, ont tenu un sit in ce vendredi 25 Septembre devant le palais de la justice, pour exiger la liberté du président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC). 

A la suite de ce sit in, les associations se réclamants « Kamerheristes » ont adressé un mémorandum au premier président de la cour d’appel de la Gombe, dans lequel, ils dénoncent la politisation et la détention du directeur de cabinet de Felix Tshisekedi.

« Monsieur le premier président de la cour d'appel de Kinshasa Gombe; nous nous refusons le droit de confirmer que l'honorable Vital Kamerhe est devenu un sacrifice de calcul politique. Voilà pourquoi nous sollicitons sa liberté pour qu'il bénéficie des soins appropriés car la vie humaine est sacrée. (...)Nous espérons que la justice va se réveiller et briser les chaînes des calculs politiques qui veulent faire d'elle un instrument de règlement des comptes. Pourquoi lui refuser à 12 reprise la demande de liberté provisoire et pourtant sa fuite n'est pas craindre ? Et chose étonnante sa santé se détériore davantage » peut-on lire dans leurs mémorandum

Vital kamerhe est en appel après, sa condamnation le 20 Juin dernier à 20 ans de travaux forcés pour détournement des deniers publics. Depuis le début de la procédure les avocats de Vital Kamerhe ont introduit 12 demandes de liberté provisoire pour leurs clients, aucune d’entre elle n’a reçu une réponse en leurs faveurs.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une