RDC-Fonction Publique : des concepteurs de la COTIZAPP expliquent son fonctionnement
RDC-Fonction Publique : des concepteurs de la COTIZAPP expliquent son fonctionnement

La Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics (CNSSAP) a présenté hier, son application mobile (COTIZAPP) qui permet aux agents de suivre de près leurs cotisations et envoyer des réclamations. Rencontre avec ses concepteurs  qui nous ont livré les clés de son fonctionnement.

Samuel Mando est assistant relation client de la CNSSAP. Il explique qu’une version de l’application avait été lancée en 2018, avant de se transformer en une plateforme mobile. “La CNSSAP s’est inscrit dans une amélioration continue. Il y a eu une première version de l’application conçue pour répondre aux attentes des clients, notamment en termes de transparence par rapport à leurs cotisations. C’était une application en ligne appelée “Cotisation 1.0” lancée en Octobre 2018. Plus tard, nous avons estimé que cela ne suffisait pas, il fallait également ajouter une application mobile qui serait disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal. C’est ainsi que nous avons mis en place COTIZAPP ».

COTIZAPP comporte 4 options ; Mes Cotisations, Mes Prestations, Réclamations et Contactez-nous. “Le premier service permet à l’agent de retracer ses différentes cotisations au cours des années, avec un aperçu sur chaque mois (part patronale 6% de l’Etat congolais, employé 3% ainsi que le retenu qui revient à 9%), dans les prestations, un agent passif ou actif peut simuler ou calculer le montant de sa pension future, dans le but d’avoir une idée claire sur l’avenir de ses cotisations (35 ans de service et 65 ans d’âge). La rubrique réclamations concerne toutes formes des requêtes à propos des services. Il peut s’agir de l’immatriculation ou autre. Le quatrième service, c’est un contact permanent entre le client et nous. Ce service fonctionne 24h/24 et 7jrs/7.” explique Jonathan Kinoka, rapporteur du comité coordinateur de l’application. Toutefois, poursuit-il, “les clients peuvent envoyer leurs réclamations à partir de la boite mail de la CNSSAP ou des boîtes à suggestions, installées aux différents sièges de la CNSSAP.”

Pour paraphraser Jonathan Kinoka, Samuel Mando ajoute au sujet des réclamations, que dès leur envoi, un accusé de réception automatique confirme qu’elles ont été enregistrées au sein de la CNSSAP. Dans les 24 heures qui suivent, les clients pourront déjà avoir une réponse. L’application peut actuellement être téléchargée à partir du site officiel de la CNSSAP. Dès la semaine prochaine, elle pourra également être disponible sur Play store. Chaque agent devra disposer d’un téléphone Android et d’une connexion Internet permanente pour accéder aux différentes options. L’identifiant et le mot de passe sont donnés à chaque agent au moment de l’immatriculation.

Pour permettre aux agents de s’adapter facilement à la plateforme, « un guide utilisateur sera mis à la disposition des potentiels utilisateurs sur le site officiel de la CNSSAP »  a fait savoir Samuel Mando.   Cette application est destinée à tout agent public actif ou retraité possédant déjà un numéro d'immatriculation unique assujetti au régime de sécurité social géré par la CNSSAP.  Pour l’instant, l'application concerne uniquement les actifs cotisants. Dans les prochaines versions, des nouveaux services seront intégrés en faveur des retraités.

Prisca Lokale 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une