Kinshasa : le gouvernement provincial va installer 30 points de relais de proximité pour lutter contre les violences basées sur le genre
Photo d'illustration/HVK

Le gouvernement provincial de Kinshasa, sous la roulette de Gentiny Ngobila, va installer 30 points de relais proximité pour lutter les violences basées sur des gens dans la capitale congolaise. C'est l'une des décisions retenue ce mardi 11 août 2020 au cours de la réunion présidée par la ministre provinciale des Affaires sociales, Genre et Famille, Laetitia Kabamba.

Il s'agit de la première réunion de la Coordination du projet Justice, Autonomisation et Dignité (JAD) financé par le Programme des  Nations Unies pour le Développement (PNUD) au bénéfice de la ville de Kinshasa  afin de lutter contre la flambée des violences basées sur le genre.

Cette réunion avait pour objectif l'évaluation du travail déjà accompli jusque là dans ce secteur avant de faire de projections pour la bonne mise en oeuvre de ce projet. 

Les trente points relais de proximité qui seront installés à travers Kinshasa seront l'équivalent de CISM (Centre Intégré de Systèmes Multisectoriels). Ils vont s'ajouter aux 4 autres qui existent déjà.

Leur mission reste celui de travailler efficacement auprès des communautés de base dans les différentes communes.

Pour la ministre provinciale Laetitia Kabamba, les 30 points sont encore insuffisants au regard du travail à effectuer dans les volets médical, psycho-social, judiciaire et réinsertion. 

Ils  serviront également de cadre  pour collecter les données au niveau communal et ainsi faciliter l'alimentation de la base des données provinciales pour que les coupables soient punis et que les victimes soient réellement protéger.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une