RDC : après être reçus à la Primature, les agents de riposte contre Covid-19 “insatisfaits” décident de sécher le travail
Des ambulances de l'équipe de riposte contre coronavirus/Ph ACTUALITE.CD

Les agents travaillant dans la riposte contre le coronavirus à Kinshasa ont été reçus à la primature au sujet de leur revendication de trois mois de salaire. Le porte-parole du premier ministre leur a expliqué le processus de paiement est en cours à la Banque centrale.

“Nous avons été reçus par le porte-parole du premier ministre et nous lui avons fait savoir notre désapprobation, notre cahier de charges qui sont l'impaiement de trois mois pour la riposte contre covid-19 et la majoration de notre prime qui est insignifiante jusqu'au niveau des relais communautaires. Il nous a dit que est en cours au niveau de la Banque centrale et que le paiement pourrait intervenir la semaine prochaine. Nous avons posé la question de savoir si le paiement sera pour trois mois. Il a dit qu'il est incapable de nous préciser. C'est un suspens. Il nous demande de patienter et de faire un mémo parce que pour le premier mois nous avons été payés par un chèque à blanc, nous n'avions pas mentionné le montant perçu, certains ont même reçu un autre message (de la banque) par rapport au montant qu'ils ont perçu. Nous allons faire un mémo que nous allons déposer à la primature par rapport à ce que nous avons connu depuis le premier mois jusqu'aujourd'hui.”, a expliqué Dr Chris Kasita, un des responsables reçus à la primature.

Ils décident de sécher le travail avant le paiement de leurs salaires.

“Il nous a demandé de retourner au travail. Nous n'avons pas été satisfaits puisque nous ne pouvons pas rentrer au travail aussi longtemps que nous n'avons pas reçu l'assurance que nous aurons nos trois mois de salaire. C'est comme ça que le lundi nous allons nous rendre tous à l'INPES (Institut National de prévention et d'éducation pour la Santé) pour attendre que nous soyions tous payés jusqu'au relais communautaires”, décident-ils.

Il y a peu, De Jean Jacques Muyembe, coordonnateur du comité multisectoriel de lutte contre le coronavirus avait alerté sur l'impaiement de ses agents. Cette grogne intervient alors que le gouvernement affirme avoir déboursé plus de 20 millions USD pour faire face contre la pandémie.

Le cumul de cas depuis le début de la pandémie le 10 mars en RDC fait 7 379 cas (un probable) dont 182 décès (un probable) et 2 961 guéris.

Les 14 provinces touchées sont: Kinshasa (6.461 cas), Kongo Central (329 cas), Haut-Katanga (237 cas), Sud-Kivu (145 cas), Nord-Kivu (137 cas), Lualaba (32 cas), Tshopo (12 cas), Haut-Uele (11 cas), Kwilu (4 cas), Sud-Ubangi (3 cas), Ituri (3 cas), Équateur (2 cas), Kwango (1 cas) et Haut-Lomami (1 cas).

Thérèse Ntumba

 

 

 

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une