RDC: les députés de l’opposition (AMK et alliés, MLC-ADN et MS-G7) demandent à F. Tshisekedi de rejeter l’entérinement de Malonda
Photo/Droits tiers

Les députés de l’opposition invitent Félix Tshisekedi à ne pas cautionne l’entérinement de Ronsard Malonda comme éventuel successeur de Corneille Nangaa à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Au cours d’une déclaration faite ce vendredi et signée par Grégoire Kio (AMK et alliés), Alexis Lenga (MLC-ADN) et Dieudonné Bolengetenge (MS-G7), ils exigent aussi l’évacuation du processus électoral passé et la réforme de la CENI avant la désignation de ses animateurs. 

Ces députés invitent toutes les forces vives de la nation et le peuple congolais s’opposer farouchement à ces actes « de confiscation de sa souveraineté ».  Ils appellent à une mobilisation pour barrer la route, disent-ils, à cet énième hold-up électoral en gestation. 

Un peu plus tôt, les députés de Cap pour le Changement (CACH) s'étaient également opposés au choix de Ronsard Malonda comme éventuel successeur de Corneille Nangaa à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Ils recommandent au président de la République de ne pas procéder à son investiture parce que, disent-ils, sa "désignation n'a pas obtenu le consensus de membres de sa composante ». 

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une