Goma : retour au calme après des manifestations dans certains quartiers contre la dépréciation du Franc congolais
Photo droits tiers

Une vive tension a été observée ce lundi 25 mai matin dans plusieurs quartiers de la ville de Goma (Nord-Kivu), notamment à Majengo et Katoyi au nord de la ville et Katindo à l'ouest. Des jeunes manifestants ont érigé des barricades sur la chaussée pour protester contre la hausse du taux de change sur le marché et l’insécurité dans la ville.

« Nous avons décidé de manifester pour dire non à cette hausse vertigineuse du taux de change. Comment expliquer qu’un dollar américain se change à 2 000 FC. Et le prix des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité ne cesse de grimper. Cette pandémie de Coronavirus affecte négativement nos activités sur tous les plans. On ne nous montre même pas ces malades de Corona même pas des guéris », a expliqué un des manifestants rencontrés devant l’église de la communauté Baptiste au centre de l'Afrique (CBCA) Ngangi où des grosses pierres étaient posées sur la chaussée.

La police est intervenue pour disperser les manifestants en usant des tirs de sommation et des gaz lacrymogènes. Les forces de l'ordre annoncent cependant qu’en dehors de l'interpellation de deux manifestants, aucun blessé ni aucun in incident n'a été enregistré.

Pour l'instant, le calme est de retour dans la ville et la circulation a repris sur tous ces axes routiers.

Selon l’Institut national de statistique, la troisième semaine du mois de mai 2020 a connu une inflation de 0,241% au niveau national et 0,257% à Kinshasa. En cumul, l’inflation a atteint 5,654% au niveau national et 6,139 % à Kinshasa. L’inflation de la semaine est consécutive à la dépréciation du Franc Congolais par rapport au Dollars Américain et également à la saisonnalité des certains produits, notamment certaines légumes.

Jonathan Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une