Samedi 23 mai 2020 - 16:23

Breaking news

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
RDC-Caricature: ses immunités dévaluées, Jean-Jacques Mamba embarqué en short
Actualité

Les conditions d’interpellation du député national Jean-Jacques Mamba Kabamba ont choqué. L’Assemblée nationale a officiellement protesté tout comme le Mouvement de Libération du Congo (MLC). Jugé en procédure de flagrance pour faux en écriture et usage de faux dans l’affaire de la pétition visant la destitution de Jean-Marc Kabund, Mamba a soulevé des exceptions et a obtenu que l’affaire soit envoyée au 27 mai. Actuellement, les discussions tournent autour des modalités de sa mise en résidence surveillée. 

L’ancien porte-parole du MLC avait été interpellé tôt ce samedi. Le mandat d’amener émis la veille par le parquet général près la Cour de cassation renseigne qu’il est prévenu de faux en écriture et usage de faux. Le document précise que l’inculpé est en défaut de satisfaire à un mandat de comparution pour ces infractions punissables de deux mois ou plus de servitude pénale. 

Le mandat signé par Bernard Mikobi, premier avocat général, ajoute qu’il existe contre l’inculpé des indices graves de culpabilité et qu’il y a lieu de craindre qu’il ne tente de soustraire par la fuite aux poursuites ou faire disparaître les preuves de ces infractions. 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une