Samedi 23 mai 2020 - 16:30

Breaking news

Lualaba : Approuvée jeudi, la marche de la société civile prévue ce samedi annulée par le maire de Kolwezi
Ph/actualite.cd

Prévue pour ce samedi 23 Mai, la marche dite pacifique du cadre provincial de concertation de la société civile a été annulée par le maire de la ville de Kolwezi Véronique UPITE KAMINA. Diverses raisons sont évoquées par la mairie qui l'avait pourtant autorisée jusque jeudi soir.

Dans une correspondance adressée au Président du cadre provincial de concertation Chadrack MUKAD, l'autorité urbaine a fait savoir que la police ne sera pas à mesure de sécuriser les manifestants qui d'ailleurs, étaient estimés à près de 20 seulement, question de respecter la distanciation sociale, l'une des mesures barrières pour lutter contre la pandémie de COVID19.

Pour Maître Chadrack MUKAD, la Police a démontré qu’elle est incapable de sécuriser 20 personnes.    

" Si la police ne peut pas sécuriser 20 personnes qui voulaient marcher d'une manière pacifique, comment elle peut prendre en charge la sécurité de toute une ville qui a autant d'habitants. Nous sommes vraiment désolés de cette décision. Mme le Maire nous a obligé de réduire le nombre de personnes qui étaient prévues à une centaine jusqu'à 20 seulement, nous l'avons fait. Restreindre notre itinérance, nous avons obéi. Mais en dernière minute, le Maire va nous écrire pour nous dire que la marche est annulée. Quelle désolation pour nous !", s'est exclamé Chadrack MUKAD.

Il a annoncé cependant une solution palliative.

" Nous n'allons pas nous fatiguer. Notre mémo sera bel et bien remis aux autorités locales pour exprimer le cri de détresse de la population. D'autres moyens de pression vont s'intensifier sur la ville, pour qu'enfin, les décideurs arrivent à trouver solution à la situation sécuritaire à Kolwezi", a ajouté Chadrack MUKAD.

Cette manifestation était une façon pour les activistes de droits de l'homme au Lualaba de dénoncer les cas de cambriolage, tueries orchestrés par les bandits à mains armées dont le dernier cas en date, est celui enregistré le mardi 19 Mai 2020  ayant causé la mort aux deux jeunes gens qui poursuivaient des bandits armés au quartier gecamines Mutoshi.

 

Ben AKILI, à Kolwezi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une