Dimanche 17 mai 2020 - 10:04

Breaking news

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
RDC : les partisans de Vital Kamerhe avaient suivi la première audience du procès en direct de Makala
Photo ACTUALITE.CD.

Les congolais avaient suivi avec attention la première audience du procès de Vital Kamerhe et ses co-accusés ouvert le lundi 11 mai dernier à la prison de Makala. Ce procès était retransmis en direct de la télévision nationale (RTNC).

Après la première audience, à Bukavu par exemple, des cris de joie et klaxons ont retenti pour exprimer une sorte de satisfaction au regard de la défense de Kamerhe « innocent ».

« Notre Kamerhe n'a rien détourné. C'est pourquoi il a répondu aux questions sans peur. Il a déclaré qu'il ne faisait que signer », se réjouit une militante à Nyawera.

« Kamerhe s'est bien défendu et c'est un innocent dans ce dossier, ça se voit à l'œil nu », déclarait un partisan du prévenu.

« On est maintenant convaincu que Vital Kamerhe est innocent. Vital Kamerhe n'a pas volé, et il n'a a jamais volé. Il n’a jamais détourné », ajoutait Gaston Lunanga.

Des satisfactions sont également enregistrées du coté de certains cadres de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) au Sud-Kivu.

« Les réponses du Leader Vital Kamerhe donnent l’impression de quelqu'un qui est trop sûr de lui-même. Apparemment, la défense n'intervient que pour la procédure judiciaire. Mais pour le reste, l'Honorable Kamerhe peut bien se défendre seul. Bref, rien ne peut m'empêcher d'être convaincu par ses réponses, lesquelles d'ailleurs étaient trop réservées. Sans fanatisme, seuls ceux qui ont un projet contre la personne de Kamerhe peuvent ne pas apprécier cette première étape. Je continue à espérer que les vrais coupables seront déférés devant la justice et être condamnés sans aucune interférence ni complaisance et que Kamerhe sera innocenté. Nous avons retenu, tous, aujourd'hui que la justice est la vérité », avait déclaré Héritier Ndjadi, Président de la Ligue des jeunes UNC Sud-Kivu.

Au Sud-Kivu, des militants et membres de l'UNC étaient devant leurs post de télévision pour suivre le direct de la RTNC.  

Contexte

Le dossier concerne deux marchés publics entre le gouvernement congolais et deux sociétés de l’entrepreneur libanais Samih Jammal, représentant en RDC de la société de construction turque Karbod. 

Le premier marché, dont un avenant au contrat avait été signé en avril 2019, prévoyait la construction de 1500 logements sociaux pour un coût de 57,5 millions USD. Ces maisons préfabriquées en Turquie par Karbod devraient être acheminées, montées et livrées en RDC par les sociétés de Samih Jammal. 

Alors que la première commande n’est pas encore honorée, Samih Jammal bénéficiera d’un autre contrat de gré à gré de plus de 57 millions USD pour la construction de 3 000 maisons destinées aux policiers et aux militaires. En résumé, le montant total pour les deux marchés font environ 114 millions USD. Presque 60 millions USD, ont été décaissés dont près de 35 millions USD en liquide. Jusque-là, Karmod qui préfabrique ces maisons n’a reçu qu’environ 8 millions USD.

Justin Mwamba

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une