RDC: « Gédéon Kyungu ne peut pas fuir deux fois, il ne peut défier l’Etat continuellement » (Ministre de la défense)
ACTUALITE.CD

Aimé Ngoy Mukena, ministre de la défense, a fait le rapport de la réunion de haut niveau tenue lundi sous l’égide de Félix Tshisekedi au sujet de la situation sécuritaire dans la région de l’ex-Katanga où les affrontements entre les adeptes de Gédéon Kyungu Mutanga Wa Bafunkwa Kanonga et les forces de l’ordre et de la défense ont fait une trentaine de morts.

« Le chef de l’Etat nous a convoqué d’urgence pour nous faire part d’abord de sa plus grande concertation à propos de ce qui s’est passé à Lubumbashi. Il est écoeuré que des compatriotes meurent de cette façon-là. Il est donc écoeuré et nous a dépêché pour qu’une mission de haut niveau établisse d’abord les responsabilités de chacun, qu’on comprenne ce qui s’est passé? Qu’est-ce qu’il faut faire », a t-il dit à l’issue de la réunion du conseil de sécurité présidée par Félix Tshisekedi, lundi.

La priorité est mise sur l’arrestation de Kyungu.   

« Deuxième volet de cette mission, c’est de mettre la main sur Gédéon. Il ne peut pas fuir deux fois, il ne peut défier l’Etat continuellement. Nous avons besoin de l’adhésion de tout le monde. S’il a fui, il n’est pas en l’air. Il n’est pas sous terre, il n’est sous l’eau. Il doit être dans une maison d’un individu », a t-il ajouté . 

Pour rappel, Gédéon Kyungu s’était rendu aux casques bleus en mai 2006. Condamné en 2009, pour crimes contre l’humanité, il s’évade en septembre 2011 de la  prison. Finalement, il se rendra en octobre 2016, aux autorités congolaises à Malambwe.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une