Breaking news

CHAN Cameroun 2020 : les Léopards seront au rendez-vous

Dimanche 20 octobre 2019 - 21:47
Catégorie
A

Absents lors de la 5ème édition organisée au Maroc, les Léopards répondront présents au rendez-vous du prochain Championnat d'Afrique des Nations (CHAN), prévu au Cameroun en 2020. Pour y arriver, les fauves congolais ont validé leur ticket en s'imposant, ce dimanche au stade des Martyrs, à Kinshasa, sur les Fauves de Bas-Oubangui de la Centrafrique sur la note de 4 contre 1. Le 11 national congolais avait déjà dicté sa loi au même adversaire, à l'aller à Bangui (2-0), le 22 septembre.

Premier buteur à l'aller, l'avant-centre du CS Don Bosco, Joël Beya, a allumé la première mèche en marquant d'un somptueux lob de près de 20 mètres à la suite d'une passe en profondeur de Dieumerci Mukoko Amale. Le milieu de terrain de l'AS Vita Club, Merveille Kikasa, sur penalty provoqué par Jackson Muleka, a corsé l'addition. Juste avant la pause, sur une action de classe déclenchée côté gauche par l'ailier du TP Mazembe, Chico Ushindi, et le latéral gauche de Vita Club, Ernest Luzolo, le virevoltant meilleur buteur du championnat national Joël Beya ira de son doublé après un geste à la Madjer, déviation du talon.

4 fois buteur en 3 sélections, l'attaquant formé à l'Ecofoot Katumbi, d'une remise de la tête après un centre du latéral gauche du DC Motema Pembe, des grands jours, trouvera son ancien coéquipier de l'académie, Jackson Muleka pour le 4ème but. Le deuxième buteur du match aller a enfin été récompensé après plusieurs tentatives et un but injustement refusé. Sans baisser les bras, d'un tir fumant, les Centrafricains ont sauvé l'honneur par Dimokoyen devant une équipe des Léopards en mode gestion en seconde période.

Tout compte fait, les Léopards écartent les Fauves de Bas-Oubangui sur le score cumulé de 6 contre 1. Christian Nsengi-Biembe et sa jeune formation attendent désormais le tirage au sort de la 6ème édition de cette compétition remportée à deux remises par les Léopards (2009 en Côte d'Ivoire et 2016 au Rwanda).

Fonseca Mansianga

Vidéo