Catégorie
Actualité

Félix Tshisekedi a officiellement lancé le programme Kinshasa-Bopeto, ce samedi 19 octobre, dans la commune de Bandalungwa, à Kinshasa.

Traversée par l’avenue Kasa-vubu, parmi les premières routes asphaltées de Kinshasa, la municipalité est affublée du petit nom de Paris. Popularisée par la musique, la phrase « Bandal, c’est Paris » est aujourd’hui très présente dans l’imaginaire collectif et la pop culture kinoise.

« Si vraiment pour vous Bandal, c’est Paris, faites qu’il devienne comme Paris », n’a pas manqué de soulever Félix Tshisekedi dans son message du haut de la tribune installée à l’occasion à Bakayawu.

Avec une densité estimée à 32 220 hab./km2, la commune s’étend sur 6,28 km2. Elle est représentative de ce qu'est Kinshasa aujourd’hui avec ses maquis, ses scènes de violence, le tapage nocturne et/ou diurne.

Lire aussi :  « Le lancement de Kin-Bopeto est un signal que nous lançons à tout le pays » (Félix Tshisekedi)

Christine Tshibuyi

Vidéo