Breaking news

RDC : le gouvernement dispose enfin d’une unité mobile d’opérations d’urgence pour lutter contre les épidémies

Jeudi 10 octobre 2019 - 10:14
Catégorie
PATH

Le gouvernement a reçu, ce mercredi 9 septembre, de la part de l’ONG internationale PATH, un centre d’opération d’urgence mobile dans la riposte des épidémies. C’était au cours d’une cérémonie organisée, à cet effet, à l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB), en présence du vice-ministre de la Santé, du directeur de l’INRB et du directeur pays de PATH.

Cette unité mobile réside en un véhicule 4x4 qui dispose des fonctions et équipements d’un centre des opérations d’urgence. Doté d’une technologie de pointe, ce véhicule tout-terrain a été aménagé dans le but de servir d’espace de travail pour des intervenants lors d’une riposte à une épidémie. Grâce à son système incorporé de visio-conférence ou de téléconférence, ces intervenants pourront communiquer ou échanger avec d’autres acteurs à distance de l’épicentre et y travailler confortablement pendant de longues heures, explique PATH.

Représentant le gouvernement, Albert Mpeti, vice-ministre de la Santé, s’est dit reconnaissant vis-à-vis de PATH, qui n’a pas laissé tomber le pays dans le moment « difficile » sur le plan sanitaire.

« Ce geste touche non seulement nous, autorités, mais aussi toute la population congolaise. Vous nous donnez un outil qui est de la dernière génération du point de vue technologique. Je suis sûr que nous et le docteur Muyembe, qui est le grand spécialiste de toutes ces maladies, allons en prendre un grand soin, au bénéfice de nos populations, lesquelles, en voyant cet outil, je suis certain, vont se réjouir avec la démonstration de ses grandes capacités intellectuelles et scientifiques », a dit le vice-ministre de la Santé. 

Un sentiment partagé par le professeur Muyembe, qui remercie l’ONG PATH. Il rassure également de sa collaboration pour mettre fin aux épidémies qui gangrènent les populations de la RDC.

« Je ne peux que remercier l’ONG PATH, et nous la rassurons de notre sincère collaboration en matière de lutte contre les épidémies. C’est une cérémonie émouvante, je pense que c’est un plus pour notre système de santé, et je pense que cet outil va réaliser plus facilement  le travail qui nous demandait beaucoup d’efforts », a expliqué le Dr Jean-Jacques Muyembe. 

Trad Hatton, directeur pays de l’ONG PATH, promet l’appui continu de son institution dans la riposte des épidémies pour réduire la mortalité des populations congolaises.

« Le monde actuel est en train de faire une transformation digitale où l’information stratégique est capitale dans tout ce que nous faisons. Nous avons pensé que dans le cadre de la  riposte des épidémies, comme celle d’Ebola, l’utilisation d’un outil digital comme une base de communication, d’analyse et d’informations serait indispensable dans le traitement des données. Pour un départ, nous allons d’abord ensemble tester avec ce premier pilote, pour voir comment il fonctionne sur terrain. S’il réussit, nous allons penser à mettre un autre  en marche puisque le pays est très vaste et un seul ne va pas suffire. Par ce geste, PATH entend renforcer le système de riposte du pays aux multiples risques, notamment la réponse aux urgences de santé, le cas des épidémies et autres catastrophes afin de contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité imputable à ces urgences des diverses origines. Ce véhicule est adapté au contexte local, et nous continuerons d’appuyer le centre d’urgence avec le financement du gouvernement américain », a dit Trad Hatton.

Ce dispositif va permettre de renforcer la coordination et la collaboration efficace face à la propagation de l’épidémie Ebola qui sévit actuellement dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, estiment ses concepteurs.

Thérèse Ntumba