Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Trois civils, membres d'une même famille ont été tués par balles mercredi 7 août dans la soirée à Kibirizi, en chefferie de Bwito (territoire de Rutshuru).

« Ils étaient en table en train de manger aux environs de 20h30. Il s'agit d'un père, d'une mère et d'un enfant...toute une famille », a dit Dieudonné Nguka, de la société civile locale.

L'information est confirmée par l'autorité locale, le délégué du gouverneur à Kibirizi. Des sources locales accusent les militaires FARDC d'être à la base de ce triple assassinat.

« Ils ont tué par représailles, ils étaient très en colère à cause de la mort de leur officier dans l'attaque d'hier, et c'est ainsi qu'ils ont tiré plusieurs coups de balles toute la nuit...nous n'avons pas bien sommeillé ici », explique un habitant de Kibirizi ayant requis l'anonymat.

La même source renseigne qu'un autre civil a été blessé lors de l'incident. Mercredi, des hommes armés présentés comme des miliciens Mai-Mai ont attaqué un convoi des véhicules en provenance de Kibizi pour Rwindi. Quatre personnes dont un capitaine de l’armée ont été tuées sur le champ. Un des huit blessés a succombé à l’hôpital portant ainsi à cinq morts le bilan de l’attaque.

Joseph Tsongo