Breaking news

RDC : Lamuka appelle à une marche le 30 juin pour le "respect de la volonté du peuple"

Mercredi 26 juin 2019 - 22:10
Catégorie
Ph. Christine Tshibuyi

Représentée par la coalition Lamuka, l'opposition a appelé, mercredi, à une marche le dimanche 30 juin 2019 pour, dit-elle, le respect de la "volonté du peuple."

Dans une lettre signée ce mercredi 26 juin et adressée à l'Hôtel de Ville, le coordonnateur de la coalition Lamuka dans la ville de Kinshasa, Fidèle Babala, informe l'autorité urbaine sur une marche qui partira des 24 communes de la capitale "à partir de 10 heures".

La correspondance
La correspondance de Babala

"Les marcheurs convergeront vers l'Echangeur de Limete, autour du monument Lumumba, point de chute de la marche", souligne Babala dans sa correspondance.

Dans un message adressé mardi 25 juin à leurs militants, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Freddy Matungulu et Adolphe Muzito appellent la population à marcher contre les "antivaleurs" et affirment que "les véritables élus sont remplacés en majorité par ceux qui ne le sont pas."

 

Le message
Le message de Lamuka 

Ainsi, les leaders de Lamuka appellent à une marche "pacifique" le dimanche 30 juin "en vue du respect de la volonté du peuple", lit-on dans le message signé par les 5 leaders restants de la coallition.

"Le respect de l'expression du peuple est sacré", insistent-ils affirmant que la "souveraineté ne se négocie pas".

La convocation de cette marche constitue le tout premier point de convergence entre les 5 leaders de Lamuka, depuis la transformation de leur plateforme électorale en coalition politique représentée au parlement.

Elle intervient après l'invalidation d'une vingtaine de députés de la coalition au profit, en majorité, des membres de la coalition de l'ex-président Joseph Kabila, le Front Commun pour le Congo (FCC).

Journée commémorative de l'accession de la RDC à la souveraineté nationale et internationale, le 30 juin 2019 sera célébrée autrement dans le pays.

"Sans le  traditionnel défilé militaire, la journée sera célébrée dans la méditation", a déclaré mercredi à ACTUALITE.CD le vice-Premier ministre intérimaire en chargé de l'Intérieur et de la Sécurité, Basile Olongo. Le pays n’a pas organisé de défilé depuis quelques années pour des « raisons d'ordre sécuritaire et politique ». Le dernier défilé militaire avait été organisé le 30 juin 2016 à Kindu (Maniema) en présence de Joseph Kabila.

Le nouveau pouvoir incarné par Felix Tshisekedi  [aux commandes depuis le 24 janvier 2019] a décidé que la fête soit plutôt organisée en 2020 pour le 60ème anniversaire.

Christine Tshibuyi

Vidéo