Breaking news

Monnayage des voix aux sénatoriales : Visés par des mandats d’amener, les députés provinciaux de l’Equateur s’attaquent au procureur près la Cour d’appel

Jeudi 16 mai 2019 - 11:21
Photo ACTUALITE.CD

20 députés provinciaux sur les 21 que comptent l’Assemblée provinciale de l’Equateur ont voté, mercredi 15 mai, une recommandation demandant au gouverneur de la province de déclarer le procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka persona non grata.

« C’est le commissaire de la police qui a amené ces mandats. C’est bien écrit qu’il s’agit de l’affaire dite de monnayage des voix aux sénatoriales. Les députés sont sereins. Ils ne se reprochent de rien. Il doit quitter la province pour avoir violé la constitution. Il a cherché à paralyser les activités de l’organe délibérant alors que les députés sont en session parlementaire, sans l’autorisation de la plénière. C’est un acharnement », a dit à ACTUALITE.CD Clovis Elongama, rapporteur adjoint de l’Assemblée provinciale.

C’est depuis le début de la semaine que le procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka a émis des mandats d’amener contre quatre députés provinciaux parmi lesquels des membres du bureau définitif de l’Assemblée provinciale de l’Equateur. Alexis Nkumu du MLC (vice-président), Lopose Peter du PALU-A (rapporteur) et Ruphin Elodji du MLC (questeur) ainsi que Marie-José Molebo du MLC (présidente de la commission économico-financière) sont concernés.

Catégorie