Breaking news

RDC : les élus provinciaux du grand Bandundu soutiennent la question orale de Delly Sessanga adressée au VPM de l'Intérieur sur les conflits Teke-Yaka
Samedi 1 octobre 2022 - 20:48
Photo d'illustration
Photo d'illustration

La situation sécuritaire à Kwamouth fait l'objet d'une question orale adressée au Vice-premier Ministre Ministre de l'intérieur Daniel ASELO par le Député National Delly Sessanga.

Ce dernier a échangé samedi avec une délégation des députés provinciaux du grand Bandundu qui ont tenu lui témoigner leur soutien et enrichir sa démarche parlementaire. 

Parmi ces élus figurent ceux du territoire de Kwamouth touché par les violences communautaires à la suite d'un conflit interethnique dit entre les peuples Téké et Yaka qui a fait plus de 150 morts.

Pour l'élu provincial de Kwamouth David Bisaka qui avait alors exigé la démission du VPM de l'intérieur, sa démarche corrobore avec celle du Député National Delly Sessanga qui a la compétence d'interpeller le patron de la sécurité.

" Vous savez dernièrement j'avais exigé la démission du Ministre de l'intérieur, 48h ou 73h après, l'honorable Sassenga a pris une initiative de contrôle parlementaire adressant une question orale avec débat au VPM. Cette action parlementaire salutaire rejoignait ma démarche. Comme député provincial, je ne pouvais pas interpeller le VPM. C'est ainsi qu'on a tenu le voir pour le féliciter et lui assurer de notre soutien. Et enrichir sa question avec des données de base. Nous avons eu un entretien de plus de 2h, on lui a expliqué ce qui se passe chez nous", a déclaré le Député provincial élu de Kwamouth David Bisaka.

Pour le Député provincial élu de Kenge dans la province du Kwango et membre du bureau du Collectif des Députés provinciaux du grand Bandundu Socrate Kangulumba, le VPM de l'intérieur mérite une motion de défiance et non une question orale avec débat au regard de la gestion de ce conflit.

" Nous avons pris contact avec l'honorable Delly Sessanga afin de lui verser quelques données qui pourraient lui échapper. Le gouvernement central a débloqué des fonds afin d'assurer la sécurité voire assister des familles dont les résidences ou maisons étaient brûlées, aucune bonne réaction. Nous avons fait voir à l'honorable que le conflit n'est pas vraiment Teke et Yaka. A Kwamouth, toute personne qui n'est pas Teke est considérée comme Yaka. Il faut privilégier le contact avec les originaires de Kwamouth et les autres tribus. Nous lui avons fait voir qu'il nous faut un dialogue absolu. Nous avons fait voir à l'honorable Sessanga que le VPM de l'intérieur doit mériter même une motion de défiance parce qu'il n'a pas pu gérer convenablement l'affaire", a déclaré Socrate Kangulumba, élu du Kwango.

Les violences communautaires à Kwamouth se sont étendues au territoire de Bagata dans la province du Kwilu où un chef coutumier a été tué et 12 assaillants arrêtés.

Jonathan Mesa, à Bandundu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une