Breaking news

RDC : l'ordre des pharmaciens déplore le manque de nomination de l'un de ses représentants au sein du conseil d'administration de l'ACOREP
Mardi 6 septembre 2022 - 16:01
1
Photo d'illustration

Le Bureau du Conseil National de l'Ordre des pharmaciens s'est réuni, lundi 05 septembre 2022, pour statuer sur la nomination des animateurs du Conseil d'administration de l'Autorité Congolaise de Réglementation Pharmaceutique (ACOREP) par le Chef de l''Etat. L'ordre des pharmaciens s'insurge contre l'absence de leurs membres au sein du conseil d'administration de cet établissement public alors que le décret portant création de l'ACOREP dispose qu'un représentant de l'ordre des pharmaciens devrait siéger au sein du conseil d'administration.

"Le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens tient à informer l'opinion nationale que les mandataires nommés comme membres du Conseil d'administration ne correspondent pas à sa composition telle que dispose l'article 9 du décret N°20/002 du 05 mars 2020 portant création, organisation et fonctionnement d'un Établissement Public dénommé Autorité Congolaise de Réglementation Pharmaceutique, en sigle, ACOREP, qui reprend un représentant de l'ordre des pharmaciens parmi les cinq mandataires", renseigne la déclaration de l'Ordre des pharmaciens.

Et d'ajouter : 

"A cet effet, le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens reste convaincu que Son Excellence Monsieur le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en tant que Garant du bon fonctionnement des Institutions de la République, ne ménagera aucun effort pour apporter la solution à cette préoccupation très pertinente pour tous les pharmaciens de la République démocratique du Congo. Le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens réclame une réparation pour ce préjudice que la communauté des pharmaciens congolais a subi."

Notons que l'Autorité Congolaise de Réglementation Pharmaceutique (ACOREP) est un établissement public qui a pour mission de contribuer à l'accès universel de la population congolaise à l'offre des services de santé en veillant à la mise sur le marché des produits médicaux de qualité et efficaces. Protéger la santé publique par la mise en place d'une réglementation adéquate et d'un système de contrôle des produits pharmaceutiques et médicaux.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une