Elections en RDC : voici les 5 pays pilotes retenus pour le vote des congolais de l’étranger
Vendredi 12 août 2022 - 09:36
Denis Kadima
Denis Kadima

Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) Denis Kadima Kazadi a participé, jeudi 11 août, à la quatrième série de matinée d’information électorale organisée par l’ONG Ligue des femmes congolaises pour les élections (LIFCE) à Kinshasa.

La présidente de la LIFCE, Charlotte Mayele, signifié que cette activité qui entre également dans le cadre de la formation continue CENI-LIFCE, a pour objectif d’avoir les informations fiables sur le processus électoral pour une sensibilisation à la base mais aussi de renforcer leurs capacités en matière électorale et aussi d’accompagner la CENI, leur partenaire depuis plus de 5 ans.

« En ce qui concerne les élections, nous sommes les partenaires privilégiés de la CENI. Nous avons besoin de l’accompagnement de la CENI. Et la LIFCE, en tant que mission d'observation électorale de la CENI, nous nous sommes engagés dans cette voie pour avoir des accréditations pour accomplir ce que nous avons toujours l’habitude de faire, parce qu'il faut qu'il ait des observateurs et témoins pour confirmer la transparence du processus électoral. Donc, nous voulons apporter notre pierre à la gouvernance doctorale », a déclaré Me Mimie Konde.

A la fin, la LIFCE a remis à Denis Kadima son plan stratégique quinquennal sur le processus électoral. M. Kadima a briefé les participants sur les activités que mène la centrale électorale et des innovations à venir.

« Là où c'est nécessaire nous allons apporter des innovations pour des élections de qualité. Notre souhait c'est de poser des actes. Nous sommes en train de revoir la cartographie et nous assurer que nos bureaux soient proches de vos résidences. L’exercice qui commence dans les mois à venir est la révision du fichier électoral. Nous allons améliorer la méthode de la qualité de saisie des emprunts et ajouter l’iris. Nous allons introduire une nouvelle technologie qui s'appelle « OCR», une technologie que nous allons utiliser pour la réception des électeurs. Elle comprend tous les détails, toutes les informations possibles écrites à la main qu'on va déposer sur cet appareil ; lequel va le saisir directement. Cela nous permettra de gagner du temps. Donc, c'est une innovation que nous allons apporter pour éviter les enrôlements multiples. Nous allons également utiliser la reconnaissance faciale pour les mineurs. Ce sont des améliorations que nous allons apporter », a déclaré Denis Kadima.

Et d’affirmer :

« Nous sommes déterminés à organiser les élections locales qui n'ont jamais eu lieu. Il y a 40 ans. Nous allons permettre aux congolais résidant à l’extérieur de s'inscrire dans les ambassades et voter. Mais seulement, dans une phase pilote avec 5 pays, notamment la Belgique, la France, les Etats Unis, le Canada et l'Afrique du Sud. Et parmi les conditions de vote, ces pays ne doivent pas être frontaliers à la RDC. Nous allons élargir cet exercice dans tous les pays où la RDC a une représentation ». 

La LIFCE a été informée des préparatifs du calendrier électoral, facteur de beaucoup de conditions telles que les dates qui doivent être réalisées obligatoirement, précise la CENI. Cela dans la transparence qui veut que « gagneront ceux qui auront gagné ».

Fonseca MANSIANGA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une