Félix Tshisekedi rêve de doter la RDC des raffineries modernes notamment pour mettre fin à la dépendance extérieure en termes de fourniture des produits finis pétroliers
Vendredi 29 juillet 2022 - 13:05
ACTUALITE.CD

En lançant officiellement les appels d'offres pour la vente des blocs pétroliers et gaziers jeudi 28 juillet, Félix Tshisekedi a exprimé son intention de doter le pays des plusieurs raffineries modernes afin de générer plus d'emplois pour la population et rendre la RDC indépendante en termes de fourniture des produits finis pétroliers et des carburants. 

"Dans le cas où les phases d’exploration nous permettrait de mettre à jour puis de produire le pétrole brut et ou du gaz, notre vœu le plus cher consisterait et ce en accord avec nos stratégies, de relance de secteurs productifs et de la transformation locale en ce que nous construisons une ou plusieurs raffineries modernes enfin qu’elles soient non seulement génératrices d’emplois pour la population et créatrice d’une chaîne des valeurs mais aussi sources d’indépendance en terme de fourniture des produits finis pétroliers et des carburants", a déclaré Félix Tshisekedi.

Il a, par ailleurs, encouragé le début des discussions avec les pays voisins pour la construction des pipelines pour transporter des fluides notamment du pétrole ou du gaz afin de transporter le surplus de la production pétrolière congolaise vers le marché international.

"En outre Sachant que la RDC est un pays demi-enclavé, le gouvernement devrait d’ores et déjà entamer des discussions avec des pays voisins pour la mise en place des projets d’infrastructures communes tels que les pipe-lines pouvant permettre d’exporter les surplus de notre production pétrolière avenir vers le marché mondial. Parmi les blocs misent en appel d’offres on relève trois blocs gaziers sur le lac Kivu dont l’exploitation du gaz méthane qu’il renferme serait un atout pour l’exploitation de l’électricité", a-t-il dit.

Entretemps, Greenpeace Afrique dénoncent cette mise en vente des blocs pétroliers et gaziers qui risque de mettre en péril les écosystèmes étant donné que le projet pourrait toucher entre autres les aires protégées. Douze (12) autres organisations de la société civile congolaises regroupées au sein de la "Dynamique POLE" ont également saisi Félix Tshisekedi pour lui demander de surseoir la démarche de la vente aux enchères initiée par l'Etat.

Notons qu'initialement prévue pour 16 blocs pétroliers et gaziers, l’opération de lancement des appels d’offres pour l’acquisition et l’exploitation des produits pétroliers et gaziers va, dorénavant, concerner 30 blocs dont 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers. 

Jordan MAYENIKINI

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une