Breaking news

RDC : 12 organisations de la société civile appellent Félix Tshisekedi à surseoir la vente aux enchères des 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers
Jeudi 28 juillet 2022 - 19:15
1
Conférence de presse de la société civile (Dynamique POLE). Ph. Droits tiers.

Douze (12) organisations de la société civile regroupées au sein de la "Dynamique POLE" ont saisi le Président de la République, Félix Tshisekedi à propos de la vente aux enchères des 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers, initiée par le Gouvernement. 

Cette plateforme de la société civile alerte le Chef de l'Etat congolais sur le risque d'endettement du pays vue la grande probabilité de la baisse de la demande des hydrocarbures avant la production du brut qui, selon leurs recherches, n'arrivera pas dans les 10 à 15 ans. 

Au cours d'un point de presse, ce jeudi 28 juillet, la Dynamique Pole a clarifié l'essentiel du contenu de sa lettre adressée au Président de la République, Félix Tshisekedi. Pour cette plateforme de la société civile, le lancement de ces appels d'offres ont violé certaines lois du pays notamment la loi portant principe fondamental de l'environnement.

"Nous nous posons la question sur la procédure employée pour lancer ces appels d'offres. Nous constatons qu'il y a un problème avec nos lois. Il y a la loi portant principe fondamental de l'environnement qui exige une consultation publique pour ce genre des cas. Il n'y a pas eu des études préalables pour se rassurer que ces blocs répondent aux critères pour être vendus aux enchères", explique  Emmanuel Musuyu, Secrétaire exécutif de la Coalition des Organisations de la Société civile pour le suivi des Réformes de l'Action Publique (CORAP), ONG membre de la Dynamique Pole. 

La Dynamique Pole est dubitatif sur les chiffres avancés par le Gouvernement, considérés comme potentiel gain qui découlerait de l'exploitation et explorations des blocs pétroliers et gaziers congolais. Elle soulève l'hypothèse de la surestimation des bénéfices de l'exploitation des blocs pétroliers en RDC sans études probantes.

"Nous nous opposons aussi au niveau de la propagande autour de ces blocs pétroliers et gaziers. On nous parle de 200 mille milliards USD à gagner. Nous nous posons la question si cela est basé sur quelles études concrètes. Ça apparaît comme de la propagande de séduction", a poursuivi Emmanuel Musuyu. 

Pour cette plateforme, la ville de Muanda est la preuve que l'exploitation pétrolière et gazière ne peut apporter le développement et n'est peut être fait dans le respect de l'environnement.

"En RDC, nous avons déjà une importante expérience sur l'exploitation des hydrocarbures. Dans ville de Muanda 95% de la population n'ont pas d'emploi. Il y également plusieurs problèmes d'impact environnemental sur la santé, l'environnement et le développement local. L'ensemble de toutes ces problématiques nous poussent à nous questionner sur la pertinence de cette démarche. Et Pourquoi lancer ces processus à la veille des élections ? On ne sait pas ce qui est caché derrière", a-t-il fait savoir. 

De ce fait relaté, la Dynamique Pole appelle Félix Tshisekedi a surseoir cette démarche initiée par le Gouvernement. 

"Nous avons adressé une lettre ouverte au Chef de l'État. Nous lui invitons sur base de toutes les analyses qui sont présentées dans cette lettre, à pouvoir arriver à surseoir cette démarche. Parce qu'il y a un besoin de clarifier certains points. Il y a des violations de textes légaux et des droits des communautés et bien d'autres aspects. La RDC se présente comme pays solution pour le changement climatique et le fait de promouvoir l'exploitation des hydrocarbures et gaz va accroître l'émission des gaz à effet de serre. Ce qui est en contradiction avec la vision du pays", a martelé Emmanuel Musuyu.

Ce même jeudi, le président de la République, Félix Tshisekedi a présidé la cérémonie du lancement officiel d'appels d'offres pour la vente aux enchères des 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers. Plusieurs invités venus notamment des pays membres de l'organisation des producteurs de pétrole ont pris part à cette activité 

Notons que la Dynamique Pole, qui est un regroupement de 12 organisations congolaises agissant à travers les 26 provinces de la RDC, se soucie du développement du secteur énergétique qui doit se positionner comme moteur du développement durable en RDC. 

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une