RDC : 6 combattants tués et 15 autres blessés dans des affrontements entre milices à Fizi
Mercredi 29 juin 2022 - 15:51
Ph/actualite.cd

Des violents affrontements sont signalés depuis ce lundi 27 juin dans plusieurs localités du groupement de Bashimunyaka-sud près de Minembwe dans les hauts plateaux de Fizi (Sud-Kivu). Ils opposent le mai-mai Bilozebishambuke à la coalition de Twigwaneho-gumino.

Selon des sources militaires contactées par ACTUALITE.CD, dans la matinée du mardi 28 juin, plusieurs positions de Bilozebishambuke, dirigé par Ngoma Nzito dans les localités de Kivumu, Ibumba et Kabingo ont été attaquées par Twigwaneho-gumino dirigé par le colonel déserteur Rukunda Makanika où il y a eu des violents combats durant toute la journée.

Le porte-parole de la 12e brigade de réaction rapide basée à Minembwe, le lieutenant Meya Gbe Jérémie, présente un bilan de 6 morts et 15 blessés dans les deux camps de miliciens.

« Pour le moment, la situation reste troublée et dégradante suite aux affrontements simultanés qui mettent en opposition le groupe terroriste coalisé Twirwaneho Makanika au groupe séparatiste Bilozebishambuke dans différentes localités du groupement de Basimunyaka sud en secteur de Lulenge dans le territoire de Fizi dont Kivumu, Ibumba ainsi que Kabingo où plusieurs dégâts collatéraux sont causés de part et d'autre. Le bilan fait état de 4 morts et 10 blessés du côté de la coalition Ngumino Twirwaneho Makanika qui sont présentement pris en charge à l'hôpital général de référence de Minembwe tandis que deux morts et cinq blessés pour Bilozebishambuke selon les sources locales concordantes », a dit le porte-parole de la 12e brigade de la réaction rapide basée à Minembwe.

Il ajoute qu’au cours de la journée du mardi, un convoi des FARDC qui se dirigeait vers Bijombo a été intercepté par le Gumino et un militaire a été blessé.

« En outre, lors d'une patrouille de reconnaissance vers Bijombo hier, notre force a été interceptée à plus ou moins 7 kms de notre poste du commencement basé à Kamombo par les forces négatives Twirwaneho Makanika où un de nos militaires a été légèrement blessé par balle. Face à cette situation dangereusement exclusive, le commencement de la 12è brigade de réaction rapide par l'entremise de ces groupes lance des patrouilles en profondeur en vue de sécuriser la zone au profit de la paisible population civile », a-t-il renseigné.

L'armée appelle les populations à  ne pas céder à la panique de terroristes tant que les forces régulières les accompagneront en toute éventualité jusqu'au dernier retranchement de l'ennemi dans la zone

Lubunga Lavoix, à Baraka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une