Breaking news

Afrique : ouverture à Kinshasa d’un atelier de renforcement des capacités pour la préparation et la réponse au choléra
Mercredi 29 juin 2022 - 12:30
atelier régional de renforcements des capacités sur le Choléra
Ph. droits tiers

Un atelier de renforcement de capacités régionales de la préparation et réponse au Choléra, avec le soutien de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), s’est ouvert lundi 27 juin dernier à Kinshasa. Il prendra fin le 1er juillet prochain.

Troisième d’une série de six après celui du Niger et du Togo, cet atelier vise à accroître et renforcer la préparation de 28 pays prioritaires pour répondre rapidement et efficacement aux épidémies de choléra, et réunit une cinquantaine de participants venus de 5 pays : Beni, Burundi, République du Congo, la République Centrafricaine (RCA) et la RDC.

‘‘ La résurgence des épidémies de choléra en RDC prouve à suffisance la nécessité d’une préparation adéquate, d’une évaluation des risques et des ressources humaines compétentes dans les pays pour la gestion des urgences ’’, a déclaré le Dr. Body Ilonga Bompoko, secrétaire général ad intérim au ministère de la santé publique, hygiène et prévention.

En RDC, depuis le début de l’année 2022, 6.692 cas suspects de choléra dont 107 décès (létalité de 1,6%) ont été rapportés dans 54 zones de santé appartenant à 11 provinces du pays, contre 3.681 cas suspects et 91 décès (létalité 2,5%) notifiés au cours de la même période en 2021 dans 67 zones de santé de 14 provinces. Une hausse notable du nombre de cas suspects et de décès dus à la maladie en 2022 par rapport à 2021.

‘’ Le chemin vers l’élimination du choléra passe par une approche multisectorielle qui associe une réponse en matière d’eau, hygiène, assainissement (EHA) d’une part, l’adoption des comportements à moindre risque, ainsi qu’une réponse santé, avec la détection précoce et le traitement de la maladie d’autre part ’’, a déclaré le Dr Amédée Prosper Djiguimdé, chargé du bureau de l’OMS en RDC.

Pendant cinq jours des travaux, les participants vont se familiariser avec les principaux piliers de la préparation et réponse au choléra, à savoir : coordination, surveillance et laboratoire, gestion des cas, eau, hygiène et assainissement, communication des risques et engagement communautaire, vaccination et logistique. Ils vont également partager les expériences et les leçons apprises pour la préparation et la réponse au choléra dans leurs pays respectifs et au niveau de la sous-région Afrique.

Dans la priorité numéro un, il s’agit notamment des pays touchés par le choléra en 2021 : Bénin, Burundi, Cameroun, Ethiopie, Mali, Mozambique, Niger, Nigéria, Ouganda, RDC et Togo. Les pays concernés par la priorité numéro deux sont ceux classés à risque et non touchés par le choléra en 2021 : Angola, Burkina Faso, Congo, Côte d’Ivoire, Ghana, Kenya, Libéria, Malawi, RCA, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud, Tanzanie, Tchad, Zambie et Zimbabwe. Les trois pays prioritaires, classés comme observateurs, sont entre autres : le Botswana et la Mauritanie.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une