RDC : pour Patrick Muyaya, la visite du Roi des Belges marque la mémoire de réconciliation entre les deux peuples
Mardi 7 juin 2022 - 08:46
Patrick Muyaya
Patrick Muyaya

Le ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya, considère que la venue du Roi des Belges en République Démocratique du Congo (RDC) vient sceller le travail amorcé par le Chef de l'État Félix Tshisekedi dans le raffermissement des relations entre les deux nations.

À l'instar de la venue du Pape, Patrick Muyaya estime que cette visite marque également la réconciliation entre les deux peuples qui partagent un passé tumultueux.

« La RDC s'apprête à accueillir le couple royal belge pour un séjour inédit de près d'une semaine. La dernière remonte en 2010, c'était à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de notre pays. A plusieurs reprises, le Roi Philippe a été annoncé en RDC mais pour cause de Covid-19, il n'a pas pu se rendre à Kinshasa comme vous pouvez bien vous souvenir c'était en 2020. À l'occasion, il avait fait une lettre aux Congolais, lettre dans laquelle il présentait des excuses, des regrets pour les actes de la colonisation et de tout ce qui se passait. C'est en Belgique que le Chef de l'État avait effectué sa première visite d'État après son accession à la magistrature suprême et depuis les relations se sont de plus en plus raffermies alors que quelques années plutôt elles étaient au bord de la rupture », a dit Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement lors d'un briefing conjoint avec son collègue des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula lundi 6 juin 2022.

Et d'ajouter :

« Aujourd'hui on parle de coopération économique, on parle de coopération militaire et le Roi vient sceller ce qui a commencé il y a quelques mois déjà. Vous savez que le Premier ministre s'est rendu en Belgique récemment. On parle de la restitution des œuvres d'art d'une partie de notre culture. Tout cela vient dans le cadre où le Congo s'apprête à accueillir une autre hôte de marque le Pape sous le thème de la réconciliation et donc avec la Belgique il sera aussi question de mémoire de réconciliation ».

Pour Patrick Muyaya, la stratégie diplomatique enclenchée par président de la République depuis son accession au pouvoir ne cesse de donner des résultats.

« Il y aura aussi un événement important : le retour des reliques de notre premier héros national Patrice Emery Lumumba parce que avec la Belgique, il y a un travail de mémoire, de reconstitution historique qui se fait et qui avance plutôt bien mais toutes ces choses sont bien importantes pour les générations qui viennent comprendre d'où nous venons pour regarder ensemble laquelle relation que nous voulons construire à la faveur de nos deux États. Nous n'oublions pas le passé, nous regardons l'avenir, c'est un travail de mémoire qui se fait. Il y a aussi la restitution des œuvres d'art et d'ailleurs, il est prévu que le Roi visite le musée, c'est aussi un signe par-là que la culture est un élément important qui peut nous permettre justement de retrouver nos pièces qui ont disparu parce qu’il y a le travail de la restitution qui a commencé.  », a expliqué Patrick Muyaya.

Et de poursuivre :

« Il y aura aussi ce caporal Albert Kunyuku, qui sera honoré par le Roi pour marquer ce sentiment de gratitude pour les combattants congolais qui ont participé à la 2e guerre mondiale. Nous considérons que l'avenir, c'est cela l'idée du Chef de l'État Félix Tshisekedi dans la stratégie diplomatique. L'avenir est plus important que le passé mais pour qu'on aille plus loin dans l'avenir, il faut regarder d'où nous venons et d'où nous venons, il y avait justement tous ces écarts dénoncés. Ces mauvais souvenirs, il y a eu des regrets, il faut considérer que c'est le début d'un nouveau partenariat qui va aller en se consolidant ».

La visite du couple royal belge et de quelques membres du gouvernement, sur invitation de Félix Tshisekedi, prévoit un entretien avec le président congolais, un discours devant le parlement mercredi, un autre devant les étudiants de l'Université de Lubumbashi dans la partie sud du pays. La dernière étape de la visite est prévue dans l'est du pays dans un contexte de résurgence des hostilités entre les rebelles du M23 et les forces loyalistes congolaises avec notamment une visite à Bukavu pour un entretien avec le Docteur Dénis Mukwege"

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une