RDC : risque d'attaque terroriste à Goma, l’autorité urbaine appelle la population au calme
Vendredi 13 mai 2022 - 19:48
Illustration
Photo d'illustration

Des informations faisant état d'un risque d'une attaque terroriste dans un bateau sur le lac Kivu circulent depuis quelques heures dans la ville de Goma (Nord-Kivu). En dépit de cette nouvelle, les activités tournent normalement dans la ville. Les autorités appellent la population au calme et à vaquer librement à ses occupations car les services de sécurité sont aux aguets. 

La nouvelle au sujet du risque d'une attaque terroriste s'est vite répandue depuis jeudi soir dans la ville de Goma. En effet, sur son site, l'ambassade des États-Unis a informé jeudi, 12 mai 2022, les citoyens américains « d'un risque d'attaque terroriste sur un bateau non spécifié au départ de Goma ». Il a même été demandé  aux voyageurs pour la RDC de mettre en garde les citoyens américains contre les voyages dans la province du Nord-Kivu « en raison de la criminalité, des troubles civils, du terrorisme, des conflits armés et des enlèvements ».

La même source a recommandé « d'éviter les foules et les manifestations ainsi que de rester vigilants dans les endroits fréquentés par les touristes ». 

Ce message est diversement commenté sur les réseaux sociaux et dans nombreux salons de Goma ainsi que de toute la partie Est du pays. Les acteurs politiques et ceux de la société civile de la région demandent aux autorités de « prendre au sérieux cette menace et ainsi envisager des dispositions sécuritaires nécessaires en vue de protéger la population de tout danger ». 

Du côté des autorités, l'on relativise. Dans un communiqué signé ce vendredi 13 mai 2022, par le maire policier de Goma, le commissaire supérieur principal François Kabeya, appelle la population au calme et à vaquer normalement à leurs activités étant donné que l'armée, la police et autres services de l'ordre et de sécurité sont à la veille.

 L'autorité urbaine invite les armateurs au « respect des dispositions requises en rapport aux heures d'embarcations et d'accostage de chaque bateau et unité flottante aux fins de permettre à chaque service de mieux faire leur travail ». 

 Le maire appelle en fin à une conscience patriotique et républicaine en cette période de l'état de siège. 

La ville de Goma fait face, ces derniers temps, à la criminalité urbaine caractérisée par des cas de meurtre, vols nocturnes perpétrés par des bandits dits 40 voleurs, kidnappings et autres. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une