Meurtre des experts de l'ONU : l'auditorat général va en appel contre l'arrêt de la cour militaire de l'ex Kasaï Occidental
Lundi 31 janvier 2022 - 12:57
L'auditeur militaire supérieur près la cour militaire de l'ex Kasaï Occidental, le colonel Jean Blaise Bwamulundu
L'auditeur militaire supérieur près la cour militaire de l'ex Kasaï Occidental, le colonel Jean Blaise Bwamulundu

L'auditeur militaire supérieur près la cour militaire de l'ex Kasaï Occidental annonce dans un communiqué de l'auditorat général qu'il a lu devant la presse ce lundi 31 janvier 2022 l'appel que sa juridiction va interjeter contre  l'arrêt rendu le samedi 29 janvier par la cour militaire dans le procès sur le meurtre de deux experts de l’ONU.

"L'auditorat général annonce qu'il va interjeter appel contre  l'arrêt rendu. Certains prévenus ayant été condamnés à mort, l'auditorat général estime qu'il va aller en appel car c'est en violation du moratoire décidé par notre pays en plus que ce jugement viole les droits de l'homme", annonce le colonel Jean Blaise Bwamulundu, l'auditeur militaire supérieur.

Il précise aussi que tous les prévenus, notamment le colonel Jean de Dieu Mambweni ont le droit d'aller en appel pour mal jugé : "Tous les condamnés ont  le droit d'aller en appel. Le colonel Mambweni va aussi en appel pour mal jugé", explique-t-il

L'auditeur supérieur Bwamulundu révèle que tous les détenus ont été transférés à Kinshasa depuis dimanche 30 janvier 2022.

"La juridiction d'appel étant la haute cour et se trouvant  à Kinshasa, l'auditorat général a pris les soins de transférer depuis hier dimanche tous les condamnés à Kinshasa".

Enfin, le colonel Bwamulundu indique que sa juridiction continue avec les enquêtes pour retrouver tous ceux qui sont associés à ce meurtre mais qui se cachent.

"Les enquêtes se poursuivent. Tous ceux qui se cachent seront arrêtés et traduits devant la justice", conclut le communiqué de l'auditorat général lu par l'auditeur supérieur.

Samedi dernier, la cour militaire de l'ex Kasaï Occidental a condamné à mort 49 de 54 personnes poursuivies dans le cadre du meurtre de Zaida Catalan et Michael Sharp. Deux personnes ont été acquittées et le colonel Jean de Dieu Mambweni condamné à 10 ans de servitude pénale.

Sosthène Kambidi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une