Kwilu/covid-19 : la vaccination lancée dans les zones de santé de Bandundu, Kikwit Nord et Sud
Samedi 22 janvier 2022 - 12:22
Illustration
Photo d'illustration

La vaccination contre le coronavirus a débuté ce vendredi 21 janvier 2022 dans la province du Kwilu. Trois zones de santé sont a priori concernées: il s'agit de Bandundu, Kikwit-Nord et Kikwit-Sud. La Division provinciale de la santé précise que deux types de vaccin sont disponibles: Pfizer et Hohnson&Johnson pour inverser la tendance de l'évolution de la pandémie dans la province qui compte actuellement 186 cas et 24 décès. 

"La vaccination a effectivement commencé dans la province du Kwilu avec 9 sites et ces 9 sites sont répartis dans trois zones de santé. A Bandundu-ville, nous avons un site à l'hôpital général de référence de Bandundu, au centre Bomoto et un site à Lwani. A Kikwit-Nord nous avons un site à l'hôpital général Kikwit 1, aux cliniques centrales au plateau et à Saint Pierre. A Kikwit-Sud, nous avons un site à Inga 2, à l'hôpital général Kikwit 2 et au centre de santé de référence Kanzombi. Nous avons deux types de vaccins, Pfizer et Hohnson&Johnson”, a déclaré Florence Ilunga, point focal communication de la division provinciale de la santé au Kwilu. 

Il lance un message à l’endroit de la population de la région de Bandundu.

“Nous informons notre population que nous continuons à enregistrer des cas jusque-là. C'est comme cela que nous sensibilisons tout un chacun à respecter les mesures barrières et aussi d'aller se faire vacciner dans les sites qui sont déjà opérationnels pour se protéger contre la maladie de coronavirus. Nous venons de totaliser dans toute la province, 186 cas et 24 décès. La zone de Bandundu a, à elle seule, 138 cas contre  15 décès suivie de la zone de santé de Kikwit-Nord avec 32 cas contre 6 décès". 

A Bandundu-ville, il s'observe une hausse du taux de létalité depuis le début du mois de décembre 2021. Et d'après le médecin chef de zone Bedel Mulumba, plusieurs personnes présentent des signes de covid-19 dans la communauté mais refusent de se faire dépister pour des soins gratuits en cas d'un test positif. Bedel Mulumba invite la population à fréquenter les structures sanitaires en cas de moindre symptôme pour un suivi médical. 

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une