RDC: l’étau se resserre autour de Kabund (Décryptage express)
Jeudi 20 janvier 2022 - 09:02
Jean-Marc Kabund et Félix Tshisekedi
Jean-Marc Kabund et Félix Tshisekedi

Une nouvelle page devrait s’ouvrir vendredi 14 janvier 2022. Elle devrait avoir comme encre la sueur du front de Jean-Marc Kabund. Celui qui fêtera ses 41 ans d’âge le 3 février prochain disait avoir choisi ses batailles : affronter brimades, humiliations et tortures. 

Ce nouveau ring est inauguré en plein mandat de Félix Tshisekedi, l’aube de l’ère patentée « Etat de droit », le projet politique de l’UDPS. Le tout dans un tweet. Pas plus de 140 caractères. Les médias s’emballent. Certains militants campent 3024, avenue Lomami. Ils clament leur soutien au « maître-nageur ». A la 10e rue Limete, c’est une autre dynamique. Il faut l’intervention de la Police pour éviter le pire. Son bureau est épargné. Entre-temps, son allié et binôme Augustin Kabuya prend les cours de la discrétion auprès de Joseph Kabila et se tait. 

Les heures, les jours et bientôt une semaine. La certitude se liquéfie petit-à-petit. Tous les soldats ne sont pas derrière « le Général ». L’homme prend la température et freine son élan. Un tweet. Un seul, puis rien. 

Les jours passent les soutiens se raréfient. Jeudi 20 janvier, Jean-Marc Kabund est officiellement toujours vice-président de l’Assemblée nationale et président a.i de l’UDPS. Christophe Mboso n’a d’ailleurs donné aucune instruction qui irait dans le sens de ne pas recevoir la démission de Kabund. Le président de l’Assemblée nationale « tweete » et le dit haut et fort. Les portes du bureau de la chambre basse du parlement sont donc ouvertes.

Entre-temps, l’unanimité se dégage autour de Félix Tshisekedi. Le seul chef, le seul maître. Les députés nationaux de l’Union sacrée, ceux de l’UDPS, les jeunes du parti le savent et le professent. Les déclarations s’enchaînent. 

Les députés provinciaux de Kinshasa vont un peu plus loin. Ils évoquent « la folie légendaire » de Kabund et considèrent que Kabund n’a qu’un seul but « saper l'autorité du Président de la République dont il fait preuve d'aucun respect ». Peter Kazadi et ses collègues veulent aussi « des sanctions exemplaires ». Mais l’élu de Mont-Amba coiffé de son « monière » a plus d’un tour dans son sac, disent ses soutiens.

Jeudi 20 janvier, Jean-Marc Kabund est officiellement toujours vice-président de l’Assemblée nationale et président a.i de l’UDPS et les portes du bureau de la chambre basse du parlement sont toujours ouvertes. 

Lire aussi: RDC: Kabund attendu au tournant 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une