Breaking news

RDC : le BCPSC précise que les réserves minières de la RDC n’ont pas été sous-évaluées ni minorées dans les contrats Sino-Congolais
Mardi 7 décembre 2021 - 08:19
Coopération Sino-Congolaise
Coopération Sino-Congolaise. Ph. ACTUALITE.CD/DESKECO.COM.

Le service de communication du Bureau de coordination et de suivi du programme Sino-Congolais (BCPSC) a, lundi 6 décembre, fait une mise au point sur les présumés pratiques de corruption dans lesquelles se seraient trempés des structures et certains Responsables du Programme sino-congolais, selon l'enquête Congo Hold-Up. Ce dernier s'est appesanti sur les projets du programme Sino-Congolais notamment les projets minier,  d’infrastructures et la Centrale hydroélectrique de Busanga.

Le service de communication du BCPSC précise que le Projet Busanga n’entre pas dans la comptabilité de SICOMINES.

"La SICOHYDRO, Centrale hydroélectrique de BUSANGA est un projet privé réalisé conformément à la loi n°14/011 du 17 juin 2014 relative au secteur de l’électricité en RDC. C’est un projet qui vient soutenir la SICOMINES qui a une pénurie en énergie électrique dans la région du projet. Les partenaires chinois en tant qu’opérateurs se sont appuyés sur cette loi pour investir dans le projet Busanga. Sur un total de 240 MW à produire, 170 MW seront destinés à la Sicomines et 70 MW pour les ménages et l’industrie minière. Le Projet Busanga n’entre pas dans la comptabilité de SICOMINES. Ce n’est pas une charge pour Sicomines. On n’intègre pas le fonds de Busanga dans les calculs de rentabilité de SICOMINES. Le Projet BUSANGA est financé par les apports du Groupement d’Entreprises chinoises, c’est-à-dire les actionnaires chinois de SICOMINES. L’État congolais n’a rien investi dans ce projet privé, il a bénéficié du portage des Entrepreneurs chinois pour lui permettre d’avoir un droit de regard sur le Projet. L’État congolais n’aura rien à payer", a déclaré Jhon Omombo, chef du service de communication du BCPSC.

Pour le BCPSC, les réserves minières de la RDC n’ont pas été sous-évaluées ni minorées dans les contrats Sino-Congolais, tel que révélé dans un rapport de l'ITIE-RDC et dans Congo Hold-Up.

Lire la suite sur DESKECO.COM

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une